Accueil Chrysler Les Américains peinent à croire en Fiat

Les Américains peinent à croire en Fiat

60
26
PARTAGER

La crise (et pour une fois le terme n’est pas galvaudé) qui touche les constructeurs américains a obligé Ford, General Motors et Chrysler à trouver de nouvelles solutions pour survivre. Dans le cas de Chrysler, l’alliance avec Fiat n’incite pas à l’optimisme de l’autre côté de l’Atlantique.

Dans ce dessin publié par The Detroit News, Henry Payne résume l’image de Fiat aux Etats-Unis et la méfiance locale.

Traduction : « Les Italiens vont prendre en main de la qualité chez Chrysler ? Est-ce que ce ne serait pas comme si on demandait aux Britanniques d’améliorer nos repas ? »

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz