Accueil Actualités Entreprise Volkswagen : les discussions avec Porsche mises en suspens

Volkswagen : les discussions avec Porsche mises en suspens

48
14
PARTAGER

Porsche_vw Suspense ou suspension ? l’avenir nous le dira … Quoi qu’il en soit, Volkswagen vient d’annoncer avoir suspendu ses discussions avec Porsche.


Les raisons invoquées ? Porsche ne serait pas prêt pour une fusion dans l’état actuel des choses.


Rappelons que les deux « protagonistes » de l’affaire avaient prévu de se rencontrer lundi en vue de négocier des modalités de leur union annoncée en début de mois. Les deux géants allemands de l’automobile avaient fixé un délai de quatre semaines pour trouver un accord.

Un porte-parole de Volkswagen a en effet déploré un manque « d’attitude constructive de la part de Porsche ». Une situation de nature à rendre toute discussion inefficace selon lui, impliquant la suspension des négociations.


Le groupe allemand aurait observé en fin de semaine que Porsche n’était pas en mesure de répondre à l’heure actuelle à plusieurs conditions fondamentales pour permettre les discussions.


Principaux griefs énoncés : si l’on en croit VW, Porsche ne disposerait d’aucune stratégie pour permettre une intégration des deux constructeurs automobiles. Pire encore, aucune véritable feuille de route interne n’aurait pu être établie à ce jour.


Dimanche, Porsche affirmait quant à lui dans un communiqué que « les discussions, qui ont démarré la semaine dernière, se poursuivront tout à fait normalement ». Confirmant toutefois que la réunion prévue lundi a bien été annulée.


Selon le magazine allemand « der Spiegel », la détérioration des relations entre les deux groupes ferait suite aux propos du président du Conseil d’administration de Volkswagen, Ferdinand Piëch. Lequel avait posé jeudi comme condition préalable au projet de fusion la non-prise en compte par VW des milliards de dettes de Porsche.


Rappelons en effet que le groupe automobile Porsche, actionnaire majoritaire de VW, est confronté à une dette colossale. Une fusion avec sa filiale lui permettrait en outre d’améliorer sa situation financière.


Selon ‘Der Spiegel’, Porsche aurait d’ores et déjà mené des discussions en vue de l’obtention d’un prêt d’un milliard d’euros auprès de la banque publique allemande KfW dans le cadre du plan de relance allemand .



Sources : AFP, Reuters, Belga

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz