Accueil General Motors Vidéo: DUKWumentaire

Vidéo: DUKWumentaire

155
2
PARTAGER

Vous aviez aimé la vidéo sur l’Unimog? Alors en voici une sur le GMC DUKW 353 (alias « duck ».)

Mini historique. Lorsque les Etats-Unis entrent en guerre, ils cherchent d’emblée un moyen de débarquer le cas échéant sur des cotes ennemies.

Question: une fois que les troupes ont débarqué, comment assurer leur ravitaillement depuis les cargos (qui ne peuvent s’approcher des cotes)?

L’Office for Scientific Research and Development (OSRD) est chargé de répondre à de telles questions. La réponse sera trouvée par Hartley Rowe, ingénieur dans le civil chez United Fruit (où il a l’habitude de gérer les rotations de bateaux chargeant des bananes dans des pays sans infrastructures portuaires.)

Rowe contacte Palmer Putman (responsable du National Research Defense Comitee), qui a l’idée d’utiliser un engin amphibie. Putman se tourne vers Roderick Stephens, concepteur de bateaux pour l’America’s cup.

Ils commencent par travailler sur le Ford GPA, version amphibie de la Jeep:

Le GPA effectuera de nombreuses missions. Mais il est trop petit pour être un vrai ravitailleur.

Putman et Stephens ont alors l’idée de partir d’un GMC CCKW, produit depuis 1941:

C’est ainsi que nait en 1942 le DUKW (D pour 1942, U pour « utility », K pour tout terrain, W pour deux axes à l’arrière.) Il reprend logiquement le 6 cylindres 4,4l 104ch du CCKW.

Avec ses 6,6t, ses 9,45m de long et ses 2,44m de haut, il est plutôt imposant.

Il atteint 80km/h sur route et 10km/h sur mer. Il peut surtout transporter 25 Hommes ou 2,4t de matériel, avec une autonomie de 80km sur l’eau. De quoi lui permettre de faire la navette entre terre et mer.

Mais à sa sortie, l’armée US n’a pas prévu de débarquements. Du coup, il semble bien inutile. Le succès viendra en 1943, avec le débarquement en Nouvelle-Caledonie. Puis il aura un rôle proéminent dans la campagne européenne.
21 147 DUKW furent construits, tous portaient le badge GMC, alors qu’International Harvester et Studebaker en produisirent.

Le « duck » rempilera en Corée. Puis ils partiront en France et en Grande-Bretagne. Aujourd’hui, certains servent d’attraction touristique.

Source:
BigLorryBlog

A lire également:
Amphicoach GTS-1

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz