Accueil Alfa Romeo WTCC – Oschersleben : la promesse

WTCC – Oschersleben : la promesse

142
8
PARTAGER

WTCC Affiche Oschesleben D 07Y082325000AA01.jpgOschersleben, circuit planté quasi en milieu de l’Allemagne réunifiée, accueille le plateau du WTCC pour la 6e année consécutive. Un circuit qui réussit bien à la marque bavaroise BMW qui a remporté presuqe le score parfait avec 9 victoires sur 10 possibles, laissant une manche de l’édition 2004 à Seat Toledo Cupra de Rickard Rydell. Au nombre victoire individuelle, c’est Andy Priaulx qui est le plus performant avec 4 victoires à son actif pour 2 à Dirk Müller, 2 à Jörg Müller et 1 à Zanardi !

Dirk Müller roulant sous d’autres cieux, sur Ferrari F430 en FIA GT, l’actualité est faite par Jörg Müller qui a les honneurs de rouler à domicile. De plus, l’homme est en tête du championnat avec 1 unité d’avance sur Augusto Farfus, son équipier, et 2 sur Andy Priaulx, son rival. Suivant à 10 points et plus, les pilotes Seat et Chevrolet.

WTCC Jörg Müller Driver BMW 07Y0823470000201.jpg

Jörg en est par ailleurs parfaitement conscient : « J’ai hâte de rouler à Oschersleben. Mais je dois garder le championnat du monde dans un coin de ma tête, ma course à domicile n’est finalement qu’une course parmi les autres. La pression est la même que pour gagner le championnat du monde », déclarait-il. « Mes coéquipiers seront mes principaux adversaires, Augusto Farfus et Andy Priaulx pour les citer. Mais ce serait une erreur d’ignorer les autres, spécialement les Chevrolet. »

Et il a raison car ces dernières sont devenues aussi performantes que fiables. Choses qui n’a pas eu l’air d’arranger les affaires du constructeur espagnol Seat. En regardant le cycle de performance des « Bleus », on remarque aussi que le Suisse Alain Menu a, à chaque fois gagné la première manche des meetings pairs. Or Oschersleben est le 8e de la saison 2007 ! Le 5e du championnat va-t-il pertpétuer cette performance qui deviendrait ainsi presqu’une tradition ?
C’est à voir car outre les pilotes BMW de pointe, Seat ne s’en laissera pas compter. Et les premiers à aller au turbin seront Yvan Muller et Gabriele Tarquini. Respectrivement 6e et 7e du championnat, ils jouent gros. Non seulement 1 point les sépare, mais ils n’ont qu’un maximum de 7 points de retard sur les Chevrolet de Nicola Larini et Alain Menu. Ils n’ont pas d’autres choix que de réussir leur séance de qualification d’autant que le départ de la première manche est lancé. La première ligne est le minimum vital par ces deux-là sans quoi, les Chevrolet joueront pleinement leur va-tout et les BMW profiteront de leur motricité pour creuser encore plus l’écart. Pour Seat, c’est la course à ne pas perdre car Chevrolet n’est plus qu’à 3 points.
WTCC Freitas Alfa Romeo 156 07Y0823470003301.jpg

Il faudra pour cela faire des concessions en terme d’impulsivité et surtout d’éviter le crash du départ tant il y aura du monde en piste. En effet, on note le retour parmi les « Indépendants » de Miguel Freitas et de son Alfa Romeo 156 enfin réparée d’après la grosse bévue de Porto. Le team Racing for Belgium a même fait l’impasse sur l’épreuve d’Anderstop (SW) afin d’être au top ce week-end. Souhaitons leur ! Tout comme on peut le faire également pour le team GR Asia qui renforce ses pilotes, Tom Coronel et Maurizio Ceresoli, par la présence au volant d’une 3e Seat Leon du jeune russe, 19 ans à peine, Timur Sandredinov. Un trophée des Indépendants qui est aussi palpitant à suivre que celui des usines puisque Seat Sport Italia y engagera pour la 3e fois de la saison Massimiliano Pedalà. Juste récompense aussi de sa victoire acquise dans cette catégorie sur le circuit tchèque de Brno. Tout cette agittation pourrait bien faire les affaires du Belge Pierre-Yves Corthals (Seat Monroe), actuel leader, qui a, accroché à ses basques, les deux BMW de D’Aste et de Rangoni. Ces trois pilotes se tiennent en 6 points alors que le 4e classé, Cérésoli en l’occurence, pointe avec un minimum de 49 points de retard sur Rangoni, le titulaire de la 3e marche du podium provisoire !

WTCC Pedala Seat Leon 07Y0823470003401.jpg

Oschersleben promet car celui qui pourrait mettre tout le monde d’acord est bien Augusto Farfus !

Classement Pilote

1 (2) Jörg Müller (D) 58 pts
2 (3) Augusto Farfus (BR) 57
3 (1) Andy Priaulx (GB) 56
4 (7) Nicola Larini (I) 48
5 (8) Alain Menu (CH) 45
6 (12) Yvan Muller (F) 42
7 (11) Gabriele Tarquini (Ià 41
8 (15) James Thompson (GB) 36
9 (6) Robert Huff (GB) 32
10 (18) Tiago Monteiro (P) 28
… 19 pilotes classés

Classement Constructeur

1 BMW 177 pts
2 Seat 147
3 Chevrolet 143
4 Alfa Romeo 70

Classement Trophée des Indépendants

1 (23) Pierre-Yves Corthals (B) 92 pts
2 (26) Stefano D’Aste (I) 88
3 (30) Luca Rangoni (I) 86
4 (22) Maurizio Ceresoli (I) 37
5 (21) Emmet O’Brien (IRL) 35
6 (19) Roberto Colciago (I) 34
= (31) Sergio Hernandez (E) 34
8 (34) Massimiliano Pedalà (I) 30
9 (33) Miguel Freitas (P) 20
10 (24) Anthony Beltoise (F) 14
… 18 pilotes classés

Source & fotos : FIA WTCC

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "WTCC – Oschersleben : la promesse"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
BMW Power
Invité

Hé oui ! C’est la meilleure la Série 3 ! 320i powered by BMW.

pao
Invité

Désolé, mais cette année la meilleure voiture est clairement la Chevrolet Lacetti. Regarde bien les résultats des courses et tu verras que les BMW s’imposent surtout dans la course 2 (avec la grille inversée) alors que les Chevrolet remportent surtout la course 1, puis Menu est le pilote avec le plus de victoires cette année (4!)

Subaru1980
Invité

LOL le WTCC est de retour, bon j’avous j’aimes pas trop ce circuit, qui seras sans doute favorable aux BMW, sans oublier les Chevy qui montent comme des fusées !

RS
Invité

@pao, c’est sûr que les BM sont derrière en course 1, elles ont plus de poids car elles trustent les premières places au général. Sans oublier que comme ce sont des propulsions, elles ont du lest en plus en pénalité (hors point pilote, d’ailleurs Audi avaient abandonné les quatres roues motirces pour les mêmes raisons). Puis le départ lancé et pour favoriser les tractions…

RS

wizz
Invité

non.
Une voiture traction n’a pas un meilleur démarrage qu’une propulsion.
Le départ lancé en manche 1 a été introduite pour ne pas favoriser systématiquement les propulsions

wpDiscuz