Accueil Ford Envers du décor : usine Ford à Genk (1)

Envers du décor : usine Ford à Genk (1)

148
0
PARTAGER

Ford main robot.JPGUnivers robotisé, une usine de construction automobile est un lieu surréaliste où de simples rouleaux dacier deviennent, petit à petit, des carrosseries. Avant de devenir, après le mariage, des voitures symbole de tant de convoitises ou de tant de griefs. Une visite éclair dans lantre des Mondeo, S-Max et Galaxy nous a permis de découvrir un processus complexe et technologique absolument fabuleux.


Ford bobine acier.jpg
Le petit train qui nous emmène débute par le hall carrosserie, récemment touché par les intempéries. Cest là quarrivent les longs rouleaux dacier. Ces bobines sont dévidées et coupées en platines, des tôles dacier plates qui sont ensuite profilées progressivement en pièces de carrosserie. Les feuillards et tôles dacier ont une épaisseur de 0,6 à 2,5 mm et lusine en consomme 22.000 tonnes par mois, dont 40 % deviennent du rebus, compacté et vendu ensuite au plus offrant. La partie la plus impressionnante de cet élément de lusine accueille les presses. Leurs gabarits peuvent être rapidement remplacés pour passer dun profil à lautre. Le tout dans un bruit sourd car atténué au minimum. L’usine de Genk est équipée de quatre presses à transfert appliquant une pression de 2200, 3200 et 6200 tonnes. Sept autres grandes presses servent à la découpe. Lusine a également deux postes de cisaillage entièrement automatiques pour la découpe des flancs et 17 lignes demboutissage classiques (400 – 1000 tonnes). Outre les pièces pour les modèles Ford assemblés sur place (Mondeo, S-Max, Galaxy), le site limbourgeois soccupe aussi des Transit, Fiesta, Fusion, Focus, Jaguar X-Type et Volvo S40 et V50. La production de carrosserie est automatisée à 98 % par 900 robots.

Ford carrosserie 5.jpg

Ford carrosserie 2.JPG

Les différentes pièces pour les Mondeo, S-Max et Galaxy sont alors rassemblées sur une nouvelle ligne de production. Le plancher, les flancs, les portières, le capot moteur et le couvercle de coffre ou la porte battante sont produits en premier lieu. Ensuite, le plancher, les flancs et le toit sont assemblés avec la plus grande précision, par « lazer brazing » (brasage par laser) pour la Mondeo. Chaque toit répond aux critères des équipements à venir ensuite, ainsi pas question de placer le canevas pour un toit panoramique sur une voiture qui a besoin dun toit en tôle. Si louvrier se trompe, la machine lui signifiera querreur il y a. Car, dès le début, la voiture a son numéro en fonction de ce quelle doit devenir à la fin. La carrosserie est ensuite complétée par les ailes, le capot moteur et le couvercle de coffre ou la porte battante. Le tout est ensuite clôturé par une inspection finale.

Ford carrosserie 3.JPG

Ford carrosserie 4.JPG

Ford carrosserie robots toit.JPG

Ford carrosserie test.JPG

Les carrosseries continuent leur chemin sur la chaîne et, via une passerelle, changent de hall pour être peintes.
Ford carrosserie 1.JPG
À suivre

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz