Accueil Constructeurs Essai Ford Mondeo : une berline en mieux

Essai Ford Mondeo : une berline en mieux

334
35
PARTAGER

MONDEO_III.jpg

Dessiner, concevoir, produire et vendre une berline familiale moyenne en 2007 semble aussi incongru que de tenter dindustrialiser un Daguerréotype par ces temps de photo numérique. Cest que le marché de ces autos (Laguna, 407, Passat, Aventis) est a baissé de 15% au cours des quatre dernières années. Les familles lui préfèrent les monospaces ou SUV et ses derniers acheteurs sont arrivés à un âge suffisamment respectable pour ne plus rechercher la performance absolue, ou le design le plus novateur. Bref, hormis à bord de quelques allemandes, on sennuie ferme dans ces autos à lancienne. Et on ne les essaie généralement pas dun cur très léger. Cest donc à reculons que lon sest approché de la nouvelle Ford Mondeo, 3me du nom et descendante dune lignée pas vraiment fun. On avait des a priori et on avait tort. Il suffit de la regarder pour oublier les préjugés. Sa ligne réussit un grand écart constant entre la modernité et la respectabilité, la finesse et la solidité, le dynamisme et le confort. Des idées opposées que les designers maison ont parfaitement intégrés et traduits superbement dans les 4,78m de lengin. Chez Ford, on appelle ça le Kinetic design, nous on se contente de saluer un dessin réussit dans la version 4, 5 portes ou break.

MONDEO_II.jpg 
Du coup, on sintéresse. On ouvre la portière et on sinstalle à bord. Là, on est en terrain connu. La planche reprend la plupart des éléments du monospace S-Max qui vient de soffrir le titre (mérité pour une fois) de voiture de lannée. Selon ses géniteurs, « le nombre de décibels a été réduit. A 160 km/h, la nouvelle Mondeo produit un niveau de bruit équivalent à 130 km/h sur lancien modèle ». Démarrage et vérification : cest exact. Le silence à bord est impressionnant. Trop, peut être. Le manque de volume sonore peut faire oublier la vitesse à laquelle on roule et, surtout, elle est à même de faire perdre de la vigilance au conducteur. Mais on chipote. Car il faut bien trouver quelques défauts à une auto aussi bien fabriquée et ce, dans la plupart des domaines. La direction de cette Mondeo dabord. La ou la plupart des constructeurs nous ont habitué à des asservissements électriques poussifs et flous, Ford propose une direction assistée électro-hydraulique redoutable de précision. Côté trains roulants, le conducteur est également à la fête avec un avant accrocheur à souhait, même sil est un peu lourd. Restent quand même deux défauts, qui sans être majeurs ternissent un petit peu un tableau pour le moins flatteur. Loffre en diesel sarrête au 2.0 TDCI de 140 CV, ce qui est un peu court, même si les ingénieurs de Ford promettent de coincer un bloc plus puissant sous le capot de leur Mondeo, un de ces quatre matins. La boite de vitesse quant à elle est un peu accrocheuse, quoique particulièrement bien étagée.
Côté tarifs enfin, pas de surprise, Ford France annonce des tarifs entre 20400 et 30100 Euros, selon les moteurs et les finitions. Ce qui, comme dhabitude est légèrement en deçà des prix moyens constatés chez les concurrents. Un dernier conseil avant de se précipiter chez le premier concessionnaire venu. Il faut absolument fuir la finition Ghia et sa planche de bord en ronce de plastique qui redécore lauto façon loge de concierge. Malgré toute lestime que lon peut avoir pour cette digne profession. Mieux vaut lui préférer la version « Titanium » agrémenté daluminium, aussi faux que le bois, mais beaucoup plus sobre. Dautant que les deux niveaux de finition sont au même prix.

 

MONDEO_I.jpg

Poster un Commentaire

35 Commentaires sur "Essai Ford Mondeo : une berline en mieux"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bikinours
Invité

Un peu court comme essai, et surtout pour la direction, pas mal de ses concurrentes ont une direction hydraulique et non electrique, c’est dans la catégorie en-dessous qu’on trouve surtou ça…
Pourquoi j’ai l’impression que ce n’est pas un « vrai » essai, on a ici que des photos du constructeur..

Michel HOLTZ
Invité
Mon cher bikinou, que tu trouve l’essai un peu court, c’est ton droit. Que tu juges que la direction électrique est réservée aux autos des gammes inférieures aussi. Mais va voir un peu du côté des nouveautés qui débarquent (Laguna et autres) et tu révisera ton jugement. Enfin, pour ce qui est des photos, elles sont effectivement en provenance directe de chez Ford. Il faudrait donc que je me prenne en photo au volant d’une Mondeo pour te prouver que je l’ai bien essayée. N’étant ni Laetitia Casta, ni un très grand photographe, je préfère passer les images constructeurs. Par… Lire la suite >>
mQc
Invité

bravo Michel,Bikinours ton mai^tre ne sera pas content,pour ce véhicule je sais que Ford a mis le paquet et vous verrez avec le bouche a bouche ce véhicule va avoir du succes.c est l avenir de Ford qui est en jeu.

Rob
Invité

On n’est pas obligé de se prendre en photo avec la voiture, des photos de la voiture suffisent, hors cadre marketing du constructeur de préférence.

Michel HOLTZ
Invité

je sais bien mQc que Ford est un constructeur qui a besoin de bouche à bouche pour se sortir de l’asphyxie, mais pour vendre sa Mondeo, le bouche à oreille sera plus approprié. Blague à part, vu les critiques super élogieuses que l’auto se ramasse depuis le début des essais presse, ça devrait rouler

wpDiscuz