Accueil Actualités Entreprise Le PDG de GM diminue son salaire

Le PDG de GM diminue son salaire

85
6
PARTAGER

wagoner_baisse_salaire.jpgHistoire de montrer l’exemple dans les efforts de restructuration du groupe General Motors, Rick Wagoner, patron de la marque, baisse son salaire de 25%. Ce n’est pas (encore ?) la dèche pour lui, vu qu’il va tout de même gagner encore 1,65 million de dollars en 2007, au lieu de 2,2 en 2006, sans oublier ses stock-options. Les autres dirifeants du groupe (Bob Lutz, Fritz Federson) suivent la même tendance. A titre d’exemple, Carlos Ghosn, président de groupe Renault-Nissan, a perçu près de 2,63 millions d’euros en 2006. Rappelons que GM, qui a tout de même réduit ses pertes de 12 milliards de dollars en 2005 à 3 milliards en 2006, s’est fait doubler par Toyota (qui a vendu 90 000 voitures de plus) lors du premier trimestre 2007, le constructeur japonais devenant enfin numéro 1 mondial. Cela ne risque pas de s’arranger tout de suite pour GM, le marché américain se révélant épouvantable en avril.

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Le PDG de GM diminue son salaire"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
superstar
Invité

« Rappelons que GM, qui a tout de même réduit ses pertes de 12 milliards de dollars en 2005 à 3 milliards en 2006 »

C’est une bonne nouvelle. Reste plus qu’a en faire autant en 2007. (ce qui donnerait +6 milliards de bénéfices)

http://superstarcomeback.ci-blog.fr

boz
Invité

ça fait neuf pour moi enfin bon….

jean
Invité

et un chroniqueur du blog auto ,ça emarge à combien?

Anonyme
Invité

Vu le merdier dans lequel il a mis Nissan (grosse baisse des ventes aux USA), Ghosn pourrait en prendre de la graine.

wizz
Invité

4
Vu le merdier dans lequel il a mis Nissan (grosse baisse des ventes aux USA), Ghosn pourrait en prendre de la graine.

Commentaire de Anonymous 30 April 2007 @ 19:38
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Avant la reprise de Nissan par Renault, et donc dirigé par Ghosn, les ventes de Nissan aux USA étaient tout simplement catastrophiques.

Le « merdier » dans lequel se trouve Nissan aujourd’hui est à prendre en relatif, par rapport à ces dernières années très très florissantes.

wpDiscuz