Accueil Berlines Essai Volkswagen Polo Bluemotion

Essai Volkswagen Polo Bluemotion

712
9
PARTAGER

VW Polo Bluemotion (4).JPGUne voiture qui ne consomme pas beaucoup. En substance, cela signifie souvent quil faut faire limpasse sur le plaisir au volant, la polyvalence ou bien quil faut adopter un style de conduite défini par avance. Pourtant, avec la Polo Bluemotion, on est loin de la Lupo 3L technologiquement avancée à lépoque. Ici, on trouve un TDI classique adapté pour se montrer frugale, des rapports de boîte adaptés, un poids allégé et un aérodynamisme révisé.

Sous le capot de cette Volkswagen, on trouve un 3 cylindres turbodiesel à géométrie variable avec un dispositif de recyclage des gaz (ERG). Ce TDI avec filtre à particules développe 80 ch (59 kW) et atteint son couple maximum de 195 Nm dès 1800 tr/min. Il est couplé à une boîte manuelle conventionnelle à cinq rapports. Elle est dotée de rapports surmultipliés, qui ont pour effet de diminuer le nombre de tours par minute, en particulier sur les trois dernières vitesses.

VW Polo Bluemotion (5).jpg

La Polo Bluemotion a aussi une aérodynamique revue et corrigée. Cest la partie avant, surtout, qui a été retravaillée. Cest dailleurs par sa grille de radiateur quon la reconnaît du premier coup dil avec sa fente transversale. Elle possède également un spoiler avant et un déflecteur de toit. Au final, sa résistance au vent affiche un Cx de 0,30. Toutes ces mesures ont été réalisées sur base de calculs et de séries de tests en tunnel aérodynamique. On note aussi que le châssis est abaissé et que la dotation de série comprend des jantes en alliage léger spéciales de type « Jerez » avec des pneus de dimensions 165/70 dont la résistance au roulement est faible.

VW Polo Bluemotion (2).JPG

VW Polo Bluemotion (3).JPG

Et cela donne quoi ?

Cela donne une voiture étonnamment facile à conduire. Pas besoin de surveiller à tout bout de champ le compte-tours ou de se lancer dans de savants calculs pour diminuer la consommation. Le TDI et le tuning écolo suffisent à eux-mêmes. En effet, cet essai sest déroulé sans faire vraiment attention du style de conduite. Au final, la consommation moyenne affichait 5 litres aux 100 km, en utilisant lairco et nétant pas pointilleux avec les accélérations et les limitations de vitesse sur autoroute. Il est vrai que cette Polo se montre malgré tout dynamique. Par contre, la surmultiplication des rapports oblige souvent à rétrograder. Même si en théorie un TDI est élastique, on a toutefois dû renoncer à garder sa vitesse pour la relance. Heureusement que la commande de boîte est docile. Malheureusement les pneus sont loin dêtre daccord avec lidée. Ils sont là pour réduire la consommation, pas pour sagripper au bitume, surtout humide. En adoptant une conduite plus calme, on est arrivé à descendre à 4 litres. En prime, on sest réconcilié avec les gommes.

VW Polo Bluemotion (6).jpg

Bref, cette Polo différente garde les principes du modèle. On retrouve le caractère et le style de la petite polyvalente VW. Même si le débattement de suspension est moindre et les rapports plus longs. Mais, il aurait fallu la doter dun Stop & Go. Car, cest bien sympa de soffrir une autonomie de grande berline Diesel sur autoroute, mais en ville et dans les bouchons, le moulin tourne et soffre quelques gorgées de mazout à chaque fois. Et dire que la Lupo 3 L profitait de cette spécificité. Mais celle-là était avant tout une vitrine technologique. Cependant, la Polo BlueMotion se vend au prix fort. Sauf sur les marchés offrant des avantages fiscaux pour des voitures se contentant de 102 g de CO2 au km.

VW Polo Bluemotion.jpg

Sites constructeur : Belgique France

Photos : Olivier Duquesne & VW

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Essai Volkswagen Polo Bluemotion"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
shz972
Invité

« Cependant, la Polo BlueMotion se vend au prix fort. »

->Ben,ils sont ou les prix??

Sinon,au debut j’ai cru que c’etait une Polo RS1….vu les retros chromés!!!!!Et puis j’ai eu un doute en voyant les pneus de 165/70..Ooutch!!!Dsl..

circonspect
Invité

et la conso en ville ?

Pinknoise
Invité

Beau coup marketing car pour moi « blue motion » signifie implicitement un rapport avec l’électricité; hybride ou autre … Je rigole en repensant aux industriels de l’auto crier il y a pas une semaine de cela que c’était pas faisable de passer en dessous des 120g ( oui je sais c’est en moyenne…) Et cette polo c’est quoi? Une sucette géante ??

tatillon
Invité

« Turbodiesel à géométrie variable » : c’est plutôt Turbo ou Turbine à géométrie variable.

wpDiscuz