Accueil Ecologie Aides d’état retirées à la Tesla Model S en Allemagne !

Aides d’état retirées à la Tesla Model S en Allemagne !

1899
14
PARTAGER
Tesla Model S

Ce n’est pas comme ce qui était envisagé en Norvège, mais l’Allemagne a retiré la Tesla Model S de la liste des véhicules aidés financièrement.

En Norvège, l’administration envisageait de taxer Tesla car les véhicules américains sont lourds (plus de 2 tonnes), même s’ils sont électriques. Mais, en Allemagne, c’est le prix qui pose problème.

En effet, il y avait déjà eu des discussions entre l’Allemagne et Tesla lors de la mise en place d’une aide à l’achat d’un véhicule électrique. L’Allemagne considère qu’au-delà de 60 000 euros, il n’y a pas besoin de l’aide de 4 000 euros mise en place l’an dernier.

Tesla a donc bataillé à l’époque pour que son entrée de gamme soit en-dessous de la barre. Mais, pour le Bundesamt für Wirtschaft und Ausfuhrkontrolle (BAFA) (*) il est impossible d’acheter la Model S dans sa version « vraiment » de base.

Peut-on réellement acheter une version de base ?

Ainsi, dans les faits, la Tesla Model S dépasse toujours les 60 000 euros et donc la limite pour l’aide. Tesla nie que sa voiture ne peut pas être commandée en version de base. Mais, l’entreprise va enquêter pour vérifier qu’aucun vendeur n’a empêché la vente d’une telle version.

Cela n’engage pas à grand chose et vise surtout pour Tesla à montrer sa bonne foi. Il faut dire que malgré son prix élevé, un rabais étatique de 4 000 euros n’est pas à négliger.

Pourquoi un même bonus pour tous les VE ?

Plus généralement, il semble que commence à s’installer une volonté de distinguer les véhicules électriques selon différents critères. Ces critères servant éventuellement à moduler les bonus accordés.

En effet, certains comme la Norvège pointent du doigt le poids non négligeable des Tesla, ou l’efficience relativement médiocre d’autres VE. Il pourrait alors sembler normal de mettre plus de bonus pour les « bons » élèves.

Reste à voir comment trier les « bons » VE des « mauvais ». Le poids ? Trop simpliste. La consommation (en kWh/100 km) ? Idem. Le mieux serait sans doute un calcul prenant en compte l’autonomie, le poids, la consommation et pourquoi pas la « propreté » de la construction. C’est un des points noirs des VE.

Pour le moment, les bonus sont accordés sans regard sur l’efficience des véhicules.

(*) Office fédéral de l’économie et du contrôle des exportations

Source : Automotive news

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Aides d’état retirées à la Tesla Model S en Allemagne !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Ouais et puis des Tesla, il en a de plus en plus partout…ça en devient une vraie pollution 😉 😀

Anonyme
Invité

ça en fait des mauvaises nouvelles pour Tesla ces derniers temps, qui là comme ailleurs, fait diversion en supposant que le problème vient des concessionnaires ptdr

wizz
Membre
Une aide basée sur le kilométrage annuel du trajet domicile-boulot, plus un forfait 5000km pour les besoins domestiques. L’aide est du type kilomètre forfaitaire (indépendamment de la puissance de la voiture, de son poids, de son prix). Cette aide sera donc très intéressante pour la « voiture électrique du peuple », et moins pour la voiture électrique du bobo blingbling riche Certains achètent une voiture parce qu’il a vraiment besoin d’une voiture pour son travail, pour s’y rendre, et pas d’une voiture à 75k€. Ceux là ont besoin d’un coup de pouce. Pour les autres, c’est comme d’hab: « si vous êtes capables… Lire la suite >>
KifKif
Invité

Viser la simplicité… Pour éviter les usines à gaz (impôts papiers) et les oubliés : dans le modèle « logique » du calcul « maison travail », les VRPs sont oubliés, ainsi que tout professionnel ayant plusieurs lieux d’activité (tournée, multisite, multiclient…)

KifKif
Invité

J’oubliais les taxis 🙂

Christophe
Invité

Où comment reproduire les mêmes erreurs.
Combien ont fait le choix de s’éloigner de leur boulot pour des questions « financières » mais sans réellement faire le calcul du coût global c’est à dire en intégrant le logement et le véhicule nécessaire ?
Une très grande majorité, dans ma ville je vois très peu de poubelles qui rentrent tous les matins pour venir travailler, ceci démontre que l’aspect financier est juste une excuse.

Nithael70
Invité

Parce que pour s’implanter et vivre en ville, il faut un apport ou payer un loyer qui ne correspondent pas aux revenus que redistribuent les societes qui y sont implantés. Que une famille c’est au moins 2 personnes, 2 boulots, certainement des licenciements passés. Bref, autant de paramètres qui font que l’on s’eloigne de son lieu de travail.

Christophe
Invité

@Nithael70
Et une voiture c’est à minima 250 € / mois hors dépense de carburant. Donc 2 voitures c’est à minima 500 € / mois hors dépense de carburant.
Pour réduire le loyer ou les remboursements d’emprunt de 500 €/mois voir de 250 €/mois, il faut s’éloigner sacrément loin et malgré tout on reste plus cher parce qu’il faut intégrer le prix des carburants 6 ct€/km mini. soit 48 €/mois si éloignement de 20 km seulement.
Et pour ceux qui ont des revenus faibles, il y a les hlm dont une bonne part des foyers est éligible.

Christophe
Invité

Même pour des éloignements importants, le train devient plus intéressant économiquement que la voiture.
J’avais regardé cela pour un couple dont l’un travaille sur Paris, si l’autre pouvait avoir un emploi au Mans ou à Vendôme, cela pouvait être financièrement intéressant à la condition de pouvoir aller aux gares sans voiture.

Francois
Invité

L’Allemagne fait du protectionnisme déguisé comme les autres, USA inclus pour prendre la nationalité d’origine de Tesla. Sinon, le plus simple est de supprimer ces aides à la bbbbiiiiiippppp qui représentent une opportunité pour les constructeurs de surmarger sur le dos du contribuable. Si les VE sont si formidables qu’on le dit, eles s’imposeront tout naturellement sur le marché, non ?

Christophe
Invité
Excellent article Thibaut. La consommation, la masse, la propreté à la construction mais aussi la pollution en roulant (usure) sont finalement intimement liés. Une petite batterie en capacité sera moins lourde donc moins impactante à la construction. Le véhicule qui en sera équipé sera moins lourd donc consommera moins et donc sera moins polluant (pneus plus petits donc avec une masse d’usure au km moins importante). Autre point, sa batterie étant petite même à faible puissance cela ne nécessitera pas de longues heures pour être rechargée – exemple la Mia nécessitait moins de 4 h pour être rechargée sur une… Lire la suite >>
Yorgle
Invité

« Le mieux serait sans doute un calcul prenant en compte l’autonomie, le poids, la consommation et pourquoi pas la « propreté » de la construction. »
Et se retrouver avec un calcul impossible à comprendre, comme pour la puissance fiscale. Puissance fiscale que les constructeurs on pu « contourner » en proposant des véhicules avec une boite de vitesse longue comme un jour sans pain.

wpDiscuz