Accueil Aston Martin Aston Martin Vantage GTE : perpétuer la tradition

Aston Martin Vantage GTE : perpétuer la tradition

768
3
PARTAGER
Aston Martin Racing 2018 Vantage GTE

En plus d’avoir dévoilé la version de route de sa nouvelle Aston Martin Vantage, le constructeur en a profité pour rendre public la version d’endurance, l’Aston Martin Vantage GTE.

Cette dernière a l’immense tâche de succéder à la vieillissante V8 Vantage qui continuait de s’afficher sur les podiums du WEC GTE grâce à une balance de performance (trop) favorable.

C’est assez étonnant de découvrir la version course d’une voiture qui débute juste sa carrière sur la route. Mais, le GTE est (re)devenu une formidable vitrine pour les constructeurs qui lancent très en amont la conception de leurs bolides désormais (on pensera à BMW par exemple).

La fiabilité et la maniabilité

Cette Aston Martin Vantage GTE a déjà parcouru 13 000 km de tests ! Ainsi, Aston Martin précise même que le prototype a effectué une simulation de 30 heures en Espagne. De quoi rendre confiant sur la fiabilité lors des 24 heures du Mans.

Le « papa » de cette Vantage GTE est le même que celui de la V8 Vantage GTE. A savoir, Dan Sayers. Evidemment, les superlatifs sont de la partie avec une voiture « plus facile à contrôler que son prédécesseur lorsqu’elle est menée à la limite », ou bien encore une voiture qui est « une évolution extrême et excitante d’une voiture de route déjà agressive ».

N’en jetez plus ! On a déjà hâte de la voir en piste. Techniquement, le V8 bi-turbo de 4 litres d’origine Mercedes-AMG est de la partie. Mais, le constructeur de Banbury assure avoir réglé finement le tout pour s’adapter spécialement à la nouvelle Vantage GTE. En revanche, le constructeur n’indique pas si le moteur est implanté exactement comme dans la version de route (centrale avant) ou s’il est reculé comme dans la V8 Vantage.

Aston Martin quitte Dunlop pour Michelin. De même, ce ne sont plus des Brembo qui freinent le tout mais des Alcon. Adieu aussi Bilstein et bonjour des suspensions Öhlins. Que de révolutions !

Le « Lime Essence », ce nouveau vert anglais

Esthétiquement, la version GTE reprend les codes stylistiques de la version de route. Evidemment, ils sont adaptés à un prototype d’endurance. La grille de calandre est simplifiée mais gagne des barrettes et renforts. Elle est peinte d’un orange fluo bien voyant. Des ouïes sont faites sur le capot et les ailes sont encore plus galbées que sur la version de route.

A l’arrière, un « vrai » diffuseur prend place. Avec la position du moteur en centrale avant, il y a de la place pour développer le volume maximum. Le diffuseur est lui-même surplombé par une ouverture généreuse qui doit contribuer à la fois au refroidissement, mais aussi à l’aérodynamique. L’aileron arrière est bien entendu de la partie. De quoi coller la Vantage GTE à la piste.

On pourra tout de même être surpris par la couleur « Lime Essence » de la GTE. En effet, cette dernière nous avait habitué au gris vert (Appletree Green) plutôt seyant. On vous propose d’ailleurs une image modifiée pour coller à la « tradition ».

Source et illustration : Aston Martin, sauf dernière, AM modifiée par T. Emme/le blog auto

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Aston Martin Vantage GTE : perpétuer la tradition"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AXSPORT
Invité

Vivement dans La Sarthe !!!!!
🙂

akouel
Invité

Belle largeur, adieu le son du v8 atmo, mais cette new gte fait du bien, dans le sens de la bop justement.
Je prefere voir une gte sortir en meme temps que le modele de route qu’avant. Je pourrais citer ford ! (En fait si, meme si j’ai apprecie les voir !)

Invité

Bi turbo? RIP le bruit, quand on voit (fin, entend) la différence entre les 458 et 488….

wpDiscuz