Accueil Audi F3 2017 sur le Norisring : Günther engrange

F3 2017 sur le Norisring : Günther engrange

69
0
PARTAGER

C’est la mi-saison en F3 et c’est aussi le « money time ». Maximilian Günther (Prema) négocie bien le rendez-vous du Norisring et il tient la corde pour le titre.

Audi Sport TT Cup

On commence par la TT Cup. Mikel Azcona est le plus rapide aux essais.

L’Espagnol contrôle Philip Ellis au départ. Derrière eux, Milan Dontje double Yannik Brandt. Azkona est trop rapide pour Ellis, lequel a lui-même semé Dontje. Le seul évènement de la course, c’est lorsque l’invité, le skieur Linus Strasser, harponne Vivien Keszthelyi.

Azcona, Ellis et Dontje montent dans cet ordre sur l’estrade.

Le lendemain, c’est nettement plus animé. Azkona est de nouveau en pole. Gosia Rdest et Finlay Hutchison se percutent dans le premier tour. Tommaso Mosca se retrouve promu 2e, devant Ellis et Fabian Vettel. Le petit-frère du pilote de F1 a un premier podium en ligne de mire. Il tente de mettre Ellis sous pression, mais c’est lui qui craque.

Doublé d’Azcona, devant Mosca et Ellis.

L’invincibilité d’Ellis est brisée. Mais avec 114 points, il peut voir venir… Azcona passe 2e, à 81 points. Dontje est 3e, à 80 points.

F3

Passons à la F3. Après un début de saison très discret, Jake Hughes (Hitech) se réveille. Sur le Norisring, il décroche sa première pole en F3.

Pour changer, Lando Norris (Carlin) -2e sur la grille- loupe son départ. Pedro Piquet (Van Amersfoort) et Maximilian Günther (Prema) ont profitent pour le doubler. Callum Ilott (Prema) et « Ferdinand Habsburg » (Carlin) tentent de rouler à deux de front et ils ne passent pas la chicane. Devant, alors que Hughes fait le trou, Günther double Piquet, Norris fait de même. Puis le pilote McLaren Junior rattrape Günther. En queue de peloton, Joel Eriksson (Motopark) dépasse Joey Mawson (Van Amersfoort.) Déconcentré, l’Australien se paye Jehan Daruvala (Carlin), avant de finir dans le mur. Safety-car.
Au drapeau vert, Norris oublie Günther. Il revient sur Hughes, qu’il envoie dans le décor.

Norris, Günther et Piquet passent dans cet ordre devant le damier. Mais suite à son contact, Norris est pénalisé de 20 secondes. Günther est déclaré vainqueur, devant Piquet et Zhou Guan Yu (Prema.)

Ralf Aron (Hitech) est en pole pour la première fois de sa vie. Il a plu et seule la trajectoire est sèche. Au départ, l’Estonien s’élance devant Hughes, Günther et Norris. Piquet, 5e, tente de dépasser l’Anglais, en vain. Günther s’en prend à Hughes, mais il n’est pas facile de mettre une roue sur le mouillé. Norris profite de la bagarre pour se rapprocher du vainqueur de la course 1. Il le double, puis il s’offre Hughes. Aron n’est plus qu’une formalité. Déconcentré, le leader déchu ouvre la porte à Hughes. En vue de l’arrivée, il commet une erreur et endommage son aileron. Günther peut donc passer.

Norris, Hughes et Günther forment ainsi le tiercé de la course 2.

Pour la course 3, Günther est en pole. Daruvala lui souffle la politesse au feu vert. Parti 7e, Norris s’offre d’emblée Zhou, Habsburg, Hughes et Aron ! Le voilà 3e. Mick Schumacher (Prema) valse avec Piquet et c’est un safety-car.
Rien ne bouge à la reprise. Tadasuke Makino (Hitech) et Harrison Newey (Van Amersfoort) s’accrochent, entrainant un deuxième safety-car.
De nouveau, rien ne bouge.

En 1997, Narain Karthykeyan fut le premier Indien à s’imposer en British F3. 20 ans plus tard, son poulain Daruvala devient le premier Indien à s’imposer en F3 Européenne. Günther et Norris complètent le podium.

Très régulier, Günther fait le plein de points dans le Norisring, avec 236 unités. 2e à 202 points, Eriksson connait un week-end à oublier. Norris remonte au 3e rang, à 198 points. Meilleur débutant -de loin-, il manque de constance pour être le meilleur « tout court ».
Schumacher est 11e, à 55 points.

Crédits photos : FIA Europe F3, sauf photos 2 à 5 (Audi.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz