Accueil Ferrari Mondial 2016 live : la vente aux enchères de Coys

Mondial 2016 live : la vente aux enchères de Coys

103
2
PARTAGER

Pour la première fois, il y a une vente aux enchères en marge du Mondial de Paris. Elle est organisée par Coys.

Les mauvaises langues diront que le but de la vente était surtout de meubler le hall 1 de la Porte de Versailles.

Pour une première, Coys a joué la sécurité : principalement des voitures de sport des années 50-60 et des « very youngtimers » des années 2000. Que des modèles connus du grand public. Dans le lot, il y a une rare Porsche 356 « pré-A », la onzième Dino 246 GT, la toute première Tesla Roadster vendue en Europe et une Cadillac V8 355 Fleetwood ayant appartenu à Liberace. La Citroën DS 23 M et la Peugeot 203 cabriolet sont les seules Françaises du lot.

2 000 personnes ont participé à la vente ; certains sur une plateforme internet dédiée. La Cad’ est partie pour 98 000€, alors que Coys en espérait 90 000€. Par contre, la Tesla est adjugée pour 50 740€, là où la maison tablait sur au moins 55 000€. En bref, un bilan mitigé, même si Coys se félicite du résultat.

Crédit photos : Joest Jonathan Ouaknine/Le Blog Auto

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Mondial 2016 live : la vente aux enchères de Coys"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Esteban
Invité

C’était pas le hall 1…

Pour le « que des modèles connus du grand public », on repassera aussi avec 2-3 Ferrari que la majorité des gens ne devaient pas savoir identifier.

Voitures peu visibles et pas mises en valeur, sauf à payer 10€ pour pouvoir circuler autour, c’est méprisant pour le visiteur lambda…

TRINEL
Invité

une DS 23 avec des phares ronds c’est nouveau

wpDiscuz