Accueil 24h du Nürburgring Programme sportif Toyota 2016

Programme sportif Toyota 2016

139
0
PARTAGER

Comme chaque année à la même époque, Toyota a investi aujourd’hui son showroom géant à Tokyo, le Megaweb, pour y présenter son programme sportif 2016. WEC, Super GT, Super Formula, 24 heures du Nürburgring, Nascar, WRC, Dakar et plusieurs catégories nationales japonaises, il y a de quoi faire. Revue de détail.

WRC

Le compte à rebours continue pour l’équipe WRC montée autour de Tommi Makinen. Le Finlandais préside à la création de la future Yaris WRC, alors que Toyota Motorsports GMbH est chargée du moteur. Les premiers essais de la nouvelle voiture devraient commencer en mars. Même si Toyota est confiant d’être prêt à temps pour le début de la saison 2017, il n’y aura pas de temps à perdre.

WEC

Deux nouvelles importantes pour le projet WEC. Après une année sans en 2015, les Japonais se doivent de retrouver les avant-postes en 2016. C’est pour cette raison que la nouvelle TS-050, qui sera dévoilée plus tard, reçoit un tout nouveau système hybride. Toyota exposait aujourd’hui une TS-o40 dans les nouvelle couleurs que les Toyota arboreront en 2016, celles du Gazoo Racing que porteront toutes les voitures engagées en 2016 : blanc à motifs rouges et noirs. L’autre grande nouveauté de cette saison, c’est l’arrivée de Kamui Kobayashi qui remplace Alex Wurz aux côtés de Stéphane Sarrazin et Mike Conway, alors que l’autre équipage est inchangé : Anthony Davidson, Kazuki Nakajima et Sébastien Buemi.

24 heures du Nürburgring

Les LFA qui ont marqué l’épopée de Toyota aux 24 heures du Nürburgring sont désormais au musée. A leur place seront engagée une Lexus RC F, une Lexus RC et surtout une grande nouveauté, le futur crossover hybride CH-R dans une version racing.

Toyota_Nurburgring_2016

Super GT

Les six Lexus RC F GT500 alignées en Super GT seront encore là en 2016. La retraite de Juichi Wakisaka, qui abandonne le volant pour prendre le rôle de team manager du team Le Mans (no6), entraîne une série de permutations dans les équipages : Andrea Caldarelli rejoint Kazuya Oshima dans la voiture no6 qui par ailleurs change de sponsor titre. Le pétrolier ENEOS laisse la place à WAKO’S. Yuji Kunimoto reprend le baquet de la no19 Wedssport Bandoh auprès de Yuhi Sekiguchi. Chez TOM’S, James Rossiter sera aux côtés de Ryo Hirakawa sur la RC F n037 alors que le jeune néo-Zélandais  Nick Cassidy prend le volant de la no36 avec Daisuke Ito. Pas de changement chez Zent Cerumo, où l’on retrouve Tachikawa et Ishiura, et chez SARD, où Heikki Kovalainen rempile pour une seconde saison avec Kohei Hirate.

On a vu qu’en GT300 apr engage deux Toyota Prius GT. LM Corsa poursuivra également avec la Lexus RC F, encore une fois aux mains de Akira Iida et Hiroki Yoshimoto

Super Formula

Ce sont onze Dallara SF 14 qui seront équipées du 2 litres turbo Toyota. Le champion en titre Hiroaki Ishiura et Yuji Kunimoto continuent pour le team Le Mans, tout comme Kazuki Nakajima et André Lotterer chez TOM’S. Narain Karthikeyan revient chez Toyota après une saison plutôt réussie chez Dandelion Honda en 2015. Il sera aux côtés de Kamui Kobayashi dans la voiture no8 du team Le Mans, à la place de Ryo Hirakawa qui remplace en 2016 la Super Formula par une saison en LMP2 en ELMS. Yuichi Nakayama est toujours chez KCMG. Chez Impul, le second pilote aux côtés de Joao Paolo de Oliveira n’est pas encore annoncé, ni non plus que les deux pilotes du Kondo Racing. Les rumeurs japonaises placent James Rossiter et Loïc Duval, qui ferait son retour en Super Formula, dans l’une et l’autre écurie, alors que le dernier baquet pourrait être occupé à nouveau par William Buller.

NASCAR

Toujours cinq Camry en Sprint Cup pour Toyota avec Denny Hamlin, Kyle Busch, Carl Edwards, Matt Kenset et Martin Truex Jr.

Source et photos : Toyota Gazoo Racing
Toyota_Gazoo_Racing_2016_1
Toyota_Gazoo_Racing_2016_2

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz