Accueil F3 Résultats et brèves des autres disciplines pour la semaine 4 de 2016

Résultats et brèves des autres disciplines pour la semaine 4 de 2016

40
0
PARTAGER

C’est le premier gros week-end de sport auto de l’année. Lando Norris prend la tête de la Toyota acing Series. Bien que chahuté, Cato Poulsen s’offre un doublé en FG 1000. Tandis qu’Aiden Read réalise un triplé en Fomula Masters China.

Toyota Racing Series

Une semaine après Ruapuna, la TRS est à Teretonga. Et une nouvelle fois, Lando Norris (M2) est en pole.

TRS 1

Jehan Daruvala (M2) prend le meilleur sur l’Anglais. Pedro Piquet (M2) et Bendon Leitch (Victory) font de même sur Antoni Ptak (Giles), 3e sur la grille. Norris reprend la tête juste avant que Devlin DeFrancesco (Giles) ne sorte, déclenchant un safety-car.
A peine le safety-car rentre que Kami Laliberté (M2) et Bruno Baptista (Victory) ne se neutralisent. Cette fois, c’est un drapeau rouge.
Deuxième départ. Julian Hanses (Victory) ne voit même pas la chicane. Nouveau drapeau rouge.
Troisième départ. Daruvala se dédouble, tandis que Ptak repasse Leitch et Piquet.

Daruvala devient le premier double-vainqueur de la TS 2016. Norris et Ptak complètent le podium.

TRS 4

Le lendemain, Piquet est en pole. Ptak le double, mais le Polonais oublie de prendre un virage et en plus, le peloton ne l’attend pas. Revoilà Piquet en tête, devant Norris. Leitch, 3e, ne peut résister à Artem Markelov (M2.)

Ca ne bouge plus et Piquet de remporter un premier succès hors du Brésil. Norris est de nouveau 2e. Markelov est 3e.

TRS 2

Norris est de nouveau en pole pour le « Spirit of Nation ». Au feu vert, Leitch,4e sur la grille, enjambe Markelov et « Ferdinand Hasburg » (M2.) Il donne ainsi de l’air au leader. Derrière, ça ne passe pas pour Timothé Buret (ETEC), qui entraine un safety-car.
Au drapeau vert, Norris s’envole. Hélas pour lui, Nicolas Dapero (Giles) doit renoncer et le safety-car ressort.
Lors du restart, Markelov double le prince héritier. En tête, Norris déroule.

Norris s’impose ainsi devant Leitch et Markelov.

TRS 3

Après deux manches, certains noms commencent à apparaitre plus souvent que d’autres. Norris a fait le plein à Teretonga et il possède 380 unités. Très régulier, Markelov est 2e à 346, alors qu’il n’a rien gagné. Hasburg, précédent leader, passe 3e à 303 points.

TRS 5

FG 1000

Après un mois de pause, la FG 1000 reprend. Pour la première fois de la saison, la course a lieu à Yas Marina. Cato Poulsen s’offre la pole.

FG 1000 1

Au feu vert, Poulsen prend les commandes devant Mashuur Bal Hejaila. 3e, Omar Gazzaz commet une erreur. Abdallah Besshara et Giulio Peroni saisissent l’opportunité pour passer. Bal Hejaila réussit à doubler le leader, mais le Danois se dédouble. Derrière, Gazzaz repasse Peroni. Néanmoins, Besshara est trop loin.

Poulsen gagne donc devant Bal Hejaila et Besshara.

FG 1000 2

Le lendemain, Gazzaz tente un coup au feu vert. Il arrive en luge et prend les commandes ! Hélas, le pilote de Bahrein ne peut contenir Bal Hejaila, Poulsen et Besshara. Puis Poulsen double le leader et file vers un doublé.

On obtient donc un podium identique à la course 1 avec Poulsen, Bal Hejaila et Besshara.

FG 1000 3

Formula Masters China

D’ordinaire, la FMCS s’offre un test collectif de pré-saison à Sepang. Comme cette année, l’Asian Le Mans Series y fait escale, l’organisateur a prévu une mini-série hivernale.
Seuls neuf pilotes font le déplacement. Le redoublant Aidan Read est le seul représentant d’Eurasia. KCMG, double-champion en titre, vient avec des seconds couteaux : Kim Joeong Tae (invisible durant la FMCS 2015), Dan Polley (davantage habitués aux LM P2) et Thomas Maxwell (obscur pilote de FF Australia.) Basée à Sepang, Meritus.GP aligne deux Tatuus (Jordan Love et Daniel Woodroof ?) Quant à Super Licence, elle dispose exceptionnellement de trois voitures. Yuya Hiraki et Shinohara Takuro (venus de la F4 Japan) et Fukuzumi Nirei (animateur de la Japan F3 2015) sont de la partie.

Read, le plus capé du plateau, décroche la pole.

FMCS 1

Le communiqué de la FCMS est laconique. D’après les photos postées ici et là, Read gagne la course 1 devant les deux Meritus.GP. Pour la course 2, il s’impose face à Maxwell et Hiraki. Enfin, il parachève un triplé dans la course 3. Ce sont ses premiers succès dans la discipline.

Il n’y a plus qu’à espérer qu’il y aura davantage de participants pour la saison régulière…

FMCS 2

F4 BRDC

Il y a une semaine, Chris Dittmann recrutait Quinlan Lall. L’Américain n’a eu à attendre que quelques jours pour connaitre son premier équipier. En l’occurrence, il s’agit du Kenyan Jeremy Wahome.

F4 BRDC

F4 MSA

A l’automne dernier, Ross Martin effectuait des tests en F4 BRDC. Sachant qu’il fait parti de la pouponnière de l’Ecurie Ecosse, qui y avait placé Ciaran Hagerty, l’affaire semblait entendu. C’est pourtant en F4 MSA, avec Fortec, que Martin a signé. Pour l’occasion, l’Ecossais est venu avec son parrain, Alan McNish.

F4 MSA 1

Arden préfère annoncer ses quatre pilotes. Le line-up a fière allure : le redoublant Rafael Martins, Luis Leeds (golden boy de Red Bull), Jack Martin (sous vos applaudissements) et Ayrton Simmons. Ce dernier devra attendre ses 15 ans révolus pour rouler. Du coup, il va manquer les premiers meetings.

F4 MSA 2

SMP F4

Dans la famille Maini, on connaissait Arjun, vice-champion de F4 BRDC 2014, depuis en F3. Désormais, il faut aussi évoquer le petit frère, Kush. Premier Indien vainqueur du Trophée Andrea Margutti, il s’est essayé à la JK Tyres, s’offrant un podium. Pour 2016, il vient de s’engager pour un double-programme avec Koiranen en SMP F4 et en F4 Spain.

JK Tyres

Carrera Cup China

Cette image va désormais appartenir au passé. Après 28 ans de carrière, Craig Baird raccroche le casque. Pilote Néo-zélandais, il fut un pilier du V8 Supercars, puis de la Carrera Cup Austalia. Il s’offrit une première sortie en Europe, bataillant face à Yvan Muller en British F3000. Bien plus tard, il s’offrit une saison complète en BTCC. Parmi ses équipiers, il y eu un pigiste nommé Yvan Muller. En 2015, il disputa de front les Carrera Cup Asia et Australia. A 45 ans, il va désormais coacher les pilotes du championnat australien.

PCCA

Bonus

On termine par notre série : que deviennent-ils ? Il y a une dizaine d’année, Gaby Dela Merced animait les pelotons de Formula BMW Asia. Ensuite, elle disputa la F3 Asia. La Philippine profita de son semblant de notoriété pour écumer les TV-réalités de l’archipel. Depuis un projet de courses de Nascar réservée aux Philippins (sur le sol US !), elle avait disparu des écrans de radar.
La revoici, dans une pub Rexona, au volant d’un kart de loisir. Comme quoi, en matière de jobs alimentaires, les pilotes Philippins placent la barre très bas

Crédits photos : FMCS (photos 1, 10 et 11), Toyota Racing Series (photos 2 à 6), GulfSport (photos 7 à 9), F4 BRDC (photo 12), MSA Formula (photos 13 et 14), JK Tyres (photo 15) et PCCA (photo 16.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz