Accueil Actualités Entreprise LDV revient en Irlande

LDV revient en Irlande

58
0
PARTAGER

Voilà qui va faire plaisir aux amateurs d’utilitaires britanniques : le Maxus V80 arrive en Irlande. En prime, il retrouve son logo LDV !

Le site internet indique une naissance en 1993. En fait, le Maxus descend du Leyland Sherpa de 1974. A l’époque, British Leyland rêvait de concurrencer le Ford Transit. Ruiné, le groupe préféra ensuite investir dans ses voitures particulières. Margaret Thatcher accepta de faire un chèque, en échange d’un recentrage des activités. En 1987, la branche utilitaire, renommée Rover Freight, est revendue, puis mariée à Daf. Leyland-Daf fit faillite et elle ressuscita sous la forme de LDV. Le Sherpa ayant plus que fait son temps, LDV demanda à Daewoo de lui concevoir un successeur. Mais le groupe Coréen fit faillite et LDV du terminer le travail tout seul. En 2004, LDV dévoila le Maxus et le Sherpa (devenu Pilot/Convoy) prit enfin sa retraite. En 2007, Oleg Deripaska (déjà propriétaire de GAZ) s’offrit LDV. L’oligarque Russe fit faillite et LDV se retrouva dans une énième zone de turbulence. Li Qu, mystérieuse intermédiaire entre MG-Rover et SAIC, racheta LDV, puis le revendit à SAIC. Ce dernier délocalisa la production en Chine. Maxus devint la marque et le modèle, V80.

LDV 2

Depuis, le Maxus s’exporte timidement hors de Chine. MG-Roewe et Maxus sont deux entités séparées et chacun doit se débrouiller seul. Une version à conduite à droite fut créée pour l’Australie, en 2013. C’est cette version qui arrive en Irlande. Et donc, au passage, il reprend son logo LDV. Les Irlandais commercialisent le V80 en version châssis court, châssis long, châssis long surélevé et châssis-cabine. Une version transport de passagers du V80, ainsi que le monospace G10 devraient suivre.
Il est propulsé par un 2,5l turbo-diesel VM 136ch, aux normes Euro 5. L’Irlande ne passera pas à Euro 6 avant l’automne et l’importateur est confiant qu’il aura un nouveau moteur d’ici là. Du reste, le cruise control, le capitain chair (pour le conducteur), les vitres électriques et la radio-CD-MP3 sont de série. Le prix n’est pas précisé.

On voit mal SAIC offrir un nouveau moulin au Maxus pour les seuls besoins du marché irlandais. Les Britanniques rêvent de le revoir en Grande-Bretagne, aux côtés de MG. Viendra-t-il en Europe continentale ?

LDV 3

Crédit photos : LDV Ireland

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz