Accueil Essais Pirelli Scorpion Winter, Michelin Pilot Alpin 4 et Latitude Alpin 2 : chaussettes...

Pirelli Scorpion Winter, Michelin Pilot Alpin 4 et Latitude Alpin 2 : chaussettes d’hiver pour grosses voitures

225
13
PARTAGER

Maintenant que l’hiver bat son plein et que la température descend régulièrement sous les zéro degrés, il est temps de penser à monter les pneus hiver avant de partir au ski. Même pour les propriétaires de grosses voitures sportives ou de SUV. Michelin et Pirelli présentent cet hiver une nouvelle gamme que nous avons pu essayer.

Pirelli Scorpion Winter et Michelin Latitude Alpin 2 : pour les SUV plus ou moins sportifs

Même avec les préoccupations grandissantes en matière de coût du carburant, les ventes de SUV se portent bien dans le monde et plus particulièrement sur certains nouveaux marchés comme la Russie où les Porsche Cayenne, Range Rover et autres BMW X5 ne se sont jamais autant arrachés.

Les manufacturiers de pneumatiques ont bien compris que ce genre de véhicules méritait une attention particulière. Les ventes de pneus hautes performances pour ces autos sont en hausse constante, y compris pour les produits hiver où le potentiel semble meilleur encore.

Chez Pirelli, on est donc venu jusqu’en Russie pour présenter le nouveau Scorpion Winter qui comme son nom l’indique à moitié est un nouveau pneu hiver haut de gamme pour SUV. Il succède au Scorpion Ice & Snow et vise à équiper les SUV les plus puissants mais aussi toute la nouvelle génération de crossovers à la mode, Range Rover Evoque en tête. Pirelli prétend que son implication en Formule 1 bénéficie même à ce genre de produit. Le jour où une Formule 1 chaussera des pneus hiver par grand prix froid semble encore loin (encore que, certains jours d’hiver à Silverstone…), mais les Italiens affirment qu’une partie des modes de fabrication et des process industriels se retrouve même dans la composition de ce nouveau produit.

Par rapport au produit qu’il remplace, le Scorpion Winter annonce un gain en terme de distance de freinage sur neige, de traction sur la neige, de distance de freinage sur pavé mouillé et sur pavé sec. Nous avons pu le tester sur les routes souvent en très mauvais état de la banlieue de Saint-Petersbourg, puis sur la neige d’Igora-Park, le tout en Range Rover Sport.

Du côté de chez Michelin, on chasse sur les mêmes territoires avec le nouveau Latitude Alpin 2, lui aussi conçu pour mieux pénétrer ce marché spécial du SUV luxurio-sportif. Là aussi, Michelin promet des améliorations tant sur le plan de la sécurité (distances de freinage, adhérence en courbes) que de motricité sur la neige. Il remplace le Latitude Alpin dont la commercialisation avait été lancée en l’an 2007. Nous avons pu le tester sur la neige lettone au volant d’un Range Rover Evoque dans des conditions de roulage simple mais aussi en quasi-franchissement.

Difficile de comparer directement le Scorpion Winter et le Latitude Alpin 2, les deux pneus nous ont paru offrir de très bonnes aptitudes en terme de motricité et de comportement mais compte tenu du peu de recul sur ces essais, il faudra bien évidemment s’intéresser aux comparatifs effectués régulièrement par des organismes spécialisés comme le TUV SUD. Le Scorpion Winter a déjà obtenu des résultats excellents sur la neige, pareil pour le Latitude Alpin 2.

Michelin Pilot Alpin 4 : l’hiver des voitures de sport

Le manufacturier français vient également de lancer le Pilot Apin 4 qui contrairement au Latitude Alpin 2, ne s’adresse qu’aux propriétaires de voitures de sport (coupés, GT et berlinettes très puissantes) qui veulent passer des gommes hiver. Comme pour le marché des SUV de luxe, le monde de la GT sportive est lui aussi devenu un segment incontournable pour les manufacturiers puisque depuis 2009, le marché du pneu hiver sur ce genre de modèle a tout simplement doublé. Le Pilot Alpin 4 remplace logiquement le Pilot Alpin 3 et présente une composition revue et forcément, des performances annoncées en hausse dans à peu près tous les domaines face aux Pirelli Sottozero, Dunlop Winter Sport 4D et autres Continental ContiWinterContact.

Ce sera sans doute un produit incontournable pour ceux qui oseront partir au ski en Porsche 911 ou en Mercedes AMG, deux modèles que nous avons testé dans la neige lettone : opposé à son concurrent direct de chez Pirelli, le Pilot Alpin 4 nous a paru au moins aussi efficace que ce dernier par sa motricité et son pouvoir directionnel. Mais là aussi, il convient de garder du recul en n’oubliant pas que pour les comparer sérieusement, il faudrait les confronter dans des conditions plus neutres et avec de vrais spécialistes. On aurait de toute façon du mal à croire qu’il ne figure pas parmi les meilleurs de sa catégorie. Notons qu’il est d’ores et déjà disponible à la vente, pour des jantes d’un diamètre de 17 à 21 pouces et jusqu’en taille de pneu 295 / 25 / 21 W.

Bref, vous voilà en théorie prêts pour les vacances au ski avec votre SUV sportif ou votre vraie voiture de sport. Le blog auto vous recommande de ne pas oublier votre galerie de toit si vous y allez en Koenigsegg Agera R.

Crédit images : Michelin, Pirelli

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Pirelli Scorpion Winter, Michelin Pilot Alpin 4 et Latitude Alpin 2 : chaussettes d’hiver pour grosses voitures"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bullitt
Invité

J’ai des Pirelli Sottzero en 16′ sur une Audi A3 Tdi 170 cv et c’est de la M***E! Michelin et Good Year sont les meilleurs. Jamais plus Pirelli.

seb92
Invité

C’est sur q si tu fait le keke sur le parking d’auchan a roubaix même des michelins ne tiendraient pas.

leelabradaauto
Invité
vive le lobbying des manufacturier !!! QUAND ON VOIT LE TARIF DES PNEUS « HIVER » AFFICHéS pour les grosses autos, on a tout compris , on a bien pris note et ça continue de voguer le canular que les clous sont interdits en France. Les gros volumes lourds larges dimensions ne sont pas aidés en hiver. Oui les nouvelles gommes tendres sont hyper efficaces, mais ça ne suffit pas , même avec l’électronique embarquées pour freiner l’inertie d’un engin de 2 tonnes. Il y a plus de 45 ans on mettait des clous 9 mm. La loi de 86 les a… Lire la suite >>
Loshe
Invité

les meilleurs produits sur le marché ce sont les Michelin.

Pour ma part je chausse des Goodyear premiere monte et j’ai encore aucun souci malgré mes tentatives de test sur des plateaux.
Ce que je sais c’est que Michelin a tout ce qu’il faut pour tout type de véhicule tandis que Goodyear, ils sont moins bons pour certaines catégories de voitures.

Loshe
Invité

mea culpa, je viens de vérifier à l’instant, je n’ai pas des Goodyear comme je le croyais mais des Bridgestone Turanza.

Ces pneus j’en suis pour l’instant tres satisfait, quand j’en changerai peut-etre que je prendrai des Michelin s’ils ne sont pas trop chers.

Mugiwara
Membre

Jamais trouvé mieux que Goodyear et Continental que ce soit en propulsion (Bmw 330d) ou plus récemment j’ai pu tester sur une impreza sti 8 des Continental qui m’ont vraiment bluffé sur les routes de l’arrière pays niçois pour aller au sport d’hiver même si le côté 4 roues motrices ne rend pas obligatoire ce genre de gomme , les essayer c’est prendre le risque de ne plus pouvoir sans passer.

leelabradaauto
Invité
Michelin vend trop cher… et ça marche. Il a peu de gens ds ma région qui ont acheté autant de pneus que moi. j’ai un véhicule non clouté car je vais autoroute suissesse, et les Suisses ne veulent pas de cloutés sur leurs autoroutes. pneus khumo à l’ancien dessin de l’alpin michelin. RAS, bon pneu, mais un ton en dessous du marangoni ancien profil. Le nouveau marangoni serait inférieur à l’ancien en motricité mais excellent en tenue latéral.(ai une auto montée telle en non clouté) Il faudrait des test pour les comparer tous à même température et condition. j’ai aussi… Lire la suite >>
wpDiscuz