Accueil Continental Focus sur le dispositif « Emergency Steer Assist » de Continental

Focus sur le dispositif « Emergency Steer Assist » de Continental

13
2
PARTAGER

Un nouveau dispositif d’assistance aux manœuvres d’évitement d’urgence ? Voici grossièrement résumé en introduction ce qui se cache sous la nouvelle technologie dévoilée par Continental sous le nom de « Emergency Steer Assist » et résumée sous l’acronyme ESA. Si dans le domaine des systèmes de prévention des collisions, beaucoup de dispositifs actuels n’interviennent que sur la dynamique longitudinale, ce nouveau système agit sur la dynamique latérale complétant ainsi le système Emergency Brake Assist. Plus de détails techniques à la suite de cette introduction.

Emergency Steer Assist peut désormais aider le conducteur à contourner un obstacle. Pour ce faire, il fait appel à des technologies dont profitent déjà de nombreux véhicules.

Plus le coefficient de frottement de la surface routière est bas, à cause de la pluie ou la neige, par exemple, plus l’écart entre les options de freinage et d’évitement est grand. En d’autres mots, une manœuvre d’évitement peut toujours être effectuée bien après que tout espoir de prévenir une collision à l’aide d’un freinage d’urgence se soit envolé.

Avant de pouvoir profiter d’Emergency Steer Assist, on doit munir le véhicule de capteurs qui surveillent la route le plus loin à l’avant possible. « Plus l’image des autres automobilistes et de la route elle-même est détaillée et fiable, plus Emergency Steer Assist peut efficacement aider le conducteur à décider, par exemple, s’il doit faire une manœuvre d’évitement en tournant le volant à gauche ou à droite lorsqu’il tombe subitement sur un embouteillage« , note Bernd Hartmann, directeur de l’ingénierie spécialisée des châssis de la division des châssis et de la sécurité. La première étape consistera à utiliser des capteurs radars semblables à ceux actuellement en production pour le régulateur de vitesse intelligent (ACC).

La section de l’ingénierie spécialisée travaille également à combiner les images vidéo captées par les caméras, comme celles déjà en production de série pour le dispositif de commande intelligente des phares, avec celles des signaux radars. De cette façon, le châssis apprendra « à voir » afin que les systèmes de sécurité du véhicule soient avertis bien à l’avance de toute situation dangereuse imminente.

Le véhicule passera ainsi au « mode sécurité ». « À partir de ce moment, l’objectif sera d’éviter une collision donc le confort passera après« , poursuit Bernd Hartmann. En préparation pour la manœuvre d’évitement, le but est d’optimiser la tenue de route du véhicule. Lors de ces secondes cruciales, Emergency Steer Assist est prêt à maintenir le véhicule sur la route durant une manœuvre d’évitement rapide et de le stabiliser en appliquant une force de freinage initial à des roues individuelles de façon sélective et hâtive.

Une autre option envisageable pour l’avenir des véhicules dotés d’un dispositif antirenversement ou d’un châssis à régulation automatique est de faire passer les réglages de la suspension et d’amortissement au mode « ferme ». Ce système pourrait être appliqué (et adopté ?) par les véhicules de série d’ici deux à quatre ans.

Source : Continental.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz