Accueil 24h Francorchamps Burton disputera les 24h 2CV

Burton disputera les 24h 2CV

215
4
PARTAGER

Les 16, 17 et 18 octobre prochain, le circuit de Spa-Francorchamps accueillera comme chaque année les 24 heures 2CV. La célèbre épreuve d’endurance verra cette année une 2CV bien particulière s’aligner sur la grille de départ : une Burton. L’importateur belge de kit pour « 2 poils » a en effet concocté une auto tout spécialement pour l’épreuve belge. Et ce n’est qu’un début…

Tout comme les voitures de route du constructeur (bientôt à l’essai dans nos colonnes), la Burton des 24h 2CV reçoit une robe délicieusement rétro, qui n’est pas sans rappeler les roadster de course des années 50. Et ce ne sont pas les couleurs choisies par le team qui me feront mentir puisque ce mélange d’orange (à la demande de la maison mère, hollandaise) et de bleu semble singer la célèbre Ford GT40 « Gulf » d’il y a quelques décennies.

L’importateur belge, la société SMDW dirigée par Etienne Mertens, ne possédant que peu d’expérience dans le domaine de la « deux-chevaux de course », il s’est allié avec l’équipe française Speedeuch, spécialiste de l’épreuve spadoise qu’elle a terminé en seconde position l’an dernier, pour la mise au point de la plateforme et de la mécanique de la Burton Racing. SMDW s’est pour sa part chargé du montage de la carrosserie sur le châssis préparé ainsi que des finitions techniques (câblages, etc…).

Mais si, de par son allure, la Burton Racing sera à coup sur l’une des auto les plus en vue à Francorchamps, ce ne sera peut-être pas par ses performances, puisque l’auto se contente d’une mécanique de deux chevaux retouchée et dont la puissance a été portée à 50 chevaux (29 d’origine), mais dont les perfs « n’ont pas été poussées à fond, de manière à jouer sur la fiabilité » nous explique-t-on. L’équipe (dont les pilotes ne sont pas encore connus) n’a d’ailleurs pour seule ambition cette année que de terminer l’épreuve « et si possible, pas dernier ! ».

Mais l’édition 2009 des 24h 2CV ne sera en fait qu’une séance de test grandeur nature avant la création d’une classe « Burton » dans le championnat deux chevaux européen l’an prochain. « A la base, nous ne devions participer que l’an prochain » nous raconte Etienne Mertens, « mais la maison mère, aux Pays-Bas, a poussé pour que nous courrions cette année déjà de manière à pouvoir lancer leur classe spécifique dès l’an prochain ». Un choix qui devrait notamment permettre non seulement de pimenter encore un peu plus les courses, mais aussi, de mettre un peu d’ordre dans la prolifération de « protos » au style pas toujours heureux…ou du moins, bien loin de la 2CV qu’on ne devine parfois même plus sous le carénage.

Pour la voir en action, rendez-vous dans 15 jours, au coeur de l’Ardenne belge, sur « le plus beau circuit du monde » !

229165229184229186229168229170229172229174229176229178229180

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz