Le rééquilibrage des taxes carburants serait bon pour la France
par Thibaut Emme

Le rééquilibrage des taxes carburants serait bon pour la France

De plus en plus de voix se font entendre pour un rééquilibrage des taxes (TICPE) des carburants. Outre l'aspect "écologique" de taxer le diesel autant que l'essence, cette mesure serait bonne pour l'économie française. Le gouvernement osera-t-il franchir le pas ?

Zapping Le Blogauto Essai de la Honda CRV, PHev 2024

De plus en plus de voix se font entendre pour un rééquilibrage des taxes (TICPE) des carburants. Outre l'aspect "écologique" de taxer le diesel autant que l'essence, cette mesure serait bonne pour l'économie française. Le gouvernement osera-t-il franchir le pas ?

Tout le monde pour le rééquilibrage

L'UFC Que choisir déclarait récemment vouloir taxer le diesel autant que l'essence, mais même l'Union Française des Industries Pétrolières (UFIP) réclame ce rééquilibrage progressif de la fiscalité ce qui mettrait les deux types de carburants plus ou moins au même prix. "C'est un sujet difficile, mais ce n'est pas parce que c'est délicat qu'il ne faut pas le faire. Mais il faut le faire de manière progressive" déclare Jean-Louis Schilansky, président de l'UFIP. Le principe serait de gommer les presque 18 centimes de différence par litre sur plusieurs années.

Bien entendu ce rééquilibrage défavoriserait les personnes ayant acheter un diesel en calculant la rentabilité du véhicule par rapport à son prix, les entreprises utilisant ce carburant (pêcheurs, agriculteurs, transporteurs, etc.) mais aussi les constructeurs automobiles étant devenu les champions des motorisations diesel modernes. D'où une progressivité sur 5 ou 6 ans (soit 3 centimes par litre et par an) pour pouvoir assurer la transition. Ce déséquilibre fiscal (ajouté à d'autres incitations pour les entreprises) fait que 80% des carburants vendus en France est du diesel.

+9 milliards d'euros par an pour l'Etat

Un rééquilibrage, s'il a lieu se ferait bien entendu par la hausse de la TICPE diesel (et non la baisse de celle de l'essence). Une telle hausse de près de 18 centimes se traduirait par 8 à 9 milliards d'euros de recettes fiscales supplémentaires pour l'Etat. De plus, les raffineries françaises sont à l'agonie (on le voit encore avec la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne). Elles n'arrivent pas à fournir les quantités demandées et doivent importer massivement du diesel. Les excédents d'essence issus du raffinage sont quant à eux exporté mais à un prix inférieur à celui auquel il serait vendu en restant en France. En évitant les importations de diesel non équilibrées par les exportations d'essence, la balance commerciale de la France s'en trouverait améliorée.

Outre contenter les écologistes qui fustigent le diesel (tout autant que l'essence), le rééquilibrage des taxes fiscales serait bon pour les finances de la France...un peu moins pour le porte-feuille des ménages et des entreprises françaises. Le gouvernement actuel osera-t-il quitte à se mettre à dos une partie des professionnels et des Français ?

Lire également : Pastille verte le retour ?

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

De plus en plus de voix se font entendre pour un rééquilibrage des taxes (TICPE) des carburants. Outre l'aspect "écologique" de taxer le diesel autant que l'essence, cette mesure serait bonne pour l'économie française. Le gouvernement osera-t-il franchir le pas ?

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.