par Thibaut Emme

Démagnétisation des pneus : kézako ?

Plusieurs sociétés vous proposent la démagnétisation de vos pneumatiques, avec la promesse de voyages apaisés. Qu'en est-il vraiment ?

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, on voit fleurir (c'est le printemps) des offres : "Ici, on démagnétise vos pneus". L'offre est accompagnée d'un laïus qui explique pourquoi cette démagnétisation est importante. La promesse est alléchante : "moins de fatigue en conduisant" ou encore "réduction du mal des transports conducteur et passagers" et même "la certitude d'être en forme après un trajet". N'en jetez plus, la coupe est pleine.

En plus, c'est rapide et durable nous promet-on encore. Et franchement à environ 100 €, pourquoi se priver. Pourquoi ? Peut-être parce que la promesse et l'alerte sur la magnétisation des pneumatiques semblent...un poil fumeuses ?

Utiliser un vrai phénomène pour faire peur

En effet, ces vendeurs sortent une étude des chercheurs de l'Université de Bienne. Déjà, un argument d'autorité, cela claque ! Cette étude qui se concentre sur "l'électrosmog", pollution aux champs magnétiques indiquerait que la principale source dans une voiture viendrait des pneumatiques. Jugez plutôt, ces derniers génèreraient rien de moins que 3 000 à 10 000 nanoteslas ! Et ce serait "au-dessus de la valeur limite admise pour les lignes à haute-tension".

Voilà en quelques mots un décor planté qui peut faire peur. Pire, les SUV et 4x4 seraient encore plus touchés par le phénomène car leurs pneus seraient plus chargés de métal. Allons bon !

Bon, regardons un peu ces chiffres. 10 000 nanoteslas, c'est bêtement 10 µT ou microteslas. Mais comme 10 fait moins peur que 10 000, autant passer en nT non ? 10 µT cela représente quoi exactement ? Déjà, le Tesla est une unité pour mesurer les champs magnétiques. 10 µT valent 0,1 Gauss (autre unité).

Eh bien, accrochez-vous, la Terre, à 50° de latitude (en Ecosse ou dans le sud de la Suède) génère un champ magnétique de près de 60 µT ! Au centre de la France, on a actuellement 47 μT. Brrrr ! Démagnétisons la Terre, vite ! Un magnet de réfrigérateur est aux alentours des 100 Gauss soit 0,01 T ou 10 mT. 1000 fois plus que la valeur de l'étude.

A vous de voir...

Et la fameuse étude, que dit-elle ? Car oui, elle existe. En 2016, des chercheurs se sont intéressés à ce vrai phénomène de pollution magnétique. Elle est surtout due aux lignes haute tension, aux appareils électriques plus ou moins bien isolés (four à micro-ondes, moteurs électriques, etc.) ou même aux métros et trains (lignes électriques + moteurs électriques). Pour ce qui est de la voiture, les mesures ont été réalisées au niveau des pieds des occupants.

En effet, à 80 km/h (pic entre 10 et 12 Hz) la valeur maximale relevée est de 9,51 µT, pour une voiture hybride. Dans la zone de la tête, aucune des mesures ne dépassait les 0,73 µT. C'est à dire rien ou presque.

L'Office fédéral de la santé publique de Suisse a commandé une étude sur la démagnétisation des pneumatiques qui montre qu'en appliquant un champ magnétique de fréquence 50 Hz à proximité de la roue sur un banc d'équilibrage, on peut "démagnétiser" la roue jusqu'à cinq mois.

Alors ça fonctionne finalement ? Sans doute autant que les bandes de caoutchouc que l'on accrochait à l'arrière des voitures pour, déjà, réduire le mal des transport et les chocs électrostatiques (bande antistatique). Ou autant que la dynamisation de l'eau. A 100 € tous les 5 à 6 mois...à vous de voir. Dernière chose, l'alternateur, la climatisation, les ventilateurs, la pompe à essence, ou largement pire, les sièges chauffants génèrent largement plus de champ magnétique basse fréquence que les pneus.

Le pire, c'est sans doute qu'il existe de vraies personnes électrosensibles pour qui ces champs magnétiques sont insupportables. Pour tous les autres, ils ne les sentent même pas. Juste pour information, dans une rame du TGV classique (pas les duplex) on baigne en moyenne dans un champ de 7 µT en permanence.

Pour ceux qui veulent lire l'étude.

Pour résumer

Plusieurs sociétés vous proposent la démagnétisation de vos pneumatiques, avec la promesse de voyages apaisés. Qu'en est-il vraiment ?

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.