par Thibaut Emme

Budget auto : les Français roulent moins, mais ça leur coute plus cher

Comme chaque année, l'Automobile Club Association (ACA) dresse le bilan d'une année d'un automobiliste type. Et ce bilan pour 2012 n'est pas reluisant avec une hausse supérieure de 100% par rapport à l'inflation, voire au-delà pour certains automobilistes.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Un budget qui explose

Différents types de propriétaires d'automobiles sont étudiés. Par exemple, le détenteur d'une citadine basique type Renault Clio 3 essence neuve a vu son budget annuel s'alourdir de 1,2% à 6 049 euros. Mais cela c'est en parallèle d'une diminution des kilomètres parcourus de 271 km. A kilométrage égal, la hausse du budget est finalement de 4,4% (contre une inflation à 2% en 2012).

Lorsque l'on passe à une compacte diesel type Peugeot 308, le budget est de 7 991 euros en hausse de 4,4% avec là encore 108km en moins parcourus dans l'année, soit 5,1% à kilométrage égal. Pour le Président de l'ACA, Didier Bollecker : "Quasiment tous les postes du budget (carburant, assurance, péages, réparations), ont augmenté plus que l'inflation. C'est totalement exagéré !".

Tout augmente, même les taxes

Les postes qui augmentent le moins sont finalement les péages (+2,5%) ou bien les coûts d'entretien (+2,6% pour le propriétaire type de la Clio Essence). En revanche les carburants ont connu une hausse de prix non négligeable avec +4,4% pour le Super Sans Plomb 95 et +4,5% pour le Gasoil. Du coté des assurances aussi la hausse est significative avec +3%. La baisse du nombre de tués sur la route, ainsi que celle des blessés et hospitalisés aurait pourtant du jouer à la baisse sur les primes d'assurance...

L'ACA souligne que les taxes représentent un quart du budget de la Clio essence. Ces taxes ont même augmenté de 3,1% à 1 945 euros. L'association encourage par conséquent le gouvernement à ne pas relever plus encore ces taxes, et au contraire à les baisser. l'ACA s'oppose par exemple à l'alignement par le haut du diesel sur l'essence : "Une telle initiative serait une erreur considérable, car cela reviendrait à prélever plus de 8 milliards supplémentaires sur les 60% d'automobilistes qui utilisent des moteurs diesel (le prix du gazole à la pompe augmenterait d'environ 20 centimes par litre) et ferait chuter la valeur de revente de leurs véhicules".

Pas sur, en ces temps d'abaissement du quotient familial, d'alignement de la CSG/RDS des retraites sur celles des salaires, ou d'autres relèvements d'impôts, que le gouvernement soit enclin à abaisser la TICPE (ex-TIPP) de l'essence d'un peu plus de 18 centimes par litre pour l'aligner sur celle du diesel. Les automobilistes n'auront une nouvelle fois d'autre choix que de se serrer la ceinture et malheureusement pour leur sécurité de repousser certaines réparations ou changements de pièces.

Lire également : Elysée moi - les candidats et l'automobile

Source et photo : ACA, Photo : Wikimedia/ACA

Pour résumer

Comme chaque année, l'Automobile Club Association (ACA) dresse le bilan d'une année d'un automobiliste type. Et ce bilan pour 2012 n'est pas reluisant avec une hausse supérieure de 100% par rapport à l'inflation, voire au-delà pour certains automobilistes.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.