par Thibaut Emme

WRC Sardaigne 2022 : Tänak brise le signe indien

Ott Tänak a enfin gagné un rallye WRC ! Cela faisait plus d'une année et le rallye de Finlande 2021 que le champion 2019 passait à côté. Mais ce weekend, il a "survolé" la Sardaigne.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Depuis son titre en 2019 avec Toyota et son passage chez Hyundai, Tänak semble "à côté" de son baquet avec seulement deux victoires en 22 rallyes. En Sardaigne, Tänak a "survécu" à l'hécatombe parmi les gros bras du championnat. Evans a vu ses chances s'envoler dès l'ES3. Sur ces premières spéciales, il semble que seul Lappi (Toyota) peut rivaliser avec Tänak en termes de rythme.

A la fin du premier jour, et l'ES9, Lappi pointe en tête pour 0,7 seconde sur Tänak. Un incroyable Pierre-Louis Loubet (Ford Puma) pointe à la troisième place provisoire devant Breen et Sordo. Les trois sont à 15/16 secondes de la tête. Fourmaux est encore là, à 30 secondes, puis on trouve Katsuta et un Rovanperä loin d'être à l'aise. La première journée a été loin d'être une sinécure avec les deux dernières spéciales annulées, et les précédentes interrompues (avec temps forfaitaires pour un paquet de monde).

Samedi ne fut pas plus reposant avec un terrain toujours cassant pour les machines, crevant pour les pneumatiques, et épuisant pour les équipages. Pour Lappi, le conte de fée tourne au cauchemar avec une sortie de piste. C'est l'abandon dès le début de la journée et de grosses pénalités (10 minutes par spéciale non courue) à la clé. Devant, Tänak est à sa main.

Dans l'ES12, Neuville déjà un peu malchanceux (transmission, etc.) fait un tonneau mais peut repartir. Résultat, cela écrème au fur et à mesure dans le classement. De façon "incroyable", Loubet est toujours là. Hélas pour Fourmaux, il sort dans l'ES17 et se retrouve en mauvaise posture dans le fossé. Malheureusement, cela crée une confusion sur la piste et un drapeau rouge est montré à différents pilotes, alors qu'il n'aurait pas dû être sorti, qui coupent leur effort. Ils seront finalement crédité du temps du 1er, Rovanperä.

Il ne reste que 4 spéciales et Tänak dispose de 46 secondes sur Breen et 1 min 06 sur Sordo. Et Loubet est toujours là. Ce dimanche, Tänak ne lève pas le pied. Il signe deux temps scratch tandis que son coéquipier Neuville signe les deux autres, dont la Power Stage, bonifiée. Sur cette dernière spéciale, Tänak ne force pas la chance et termine 6e, sans bonus.

Au final, Ott Tänak remporte le rallye de Sardaigne avec plus d'une minute d'avance sur Breen. Sordo prend encore un podium. Il en compte 52 ! Pierre-Louis Loubet prend une très belle 4e place. Lui qui a souvent été montré du doigt pour ses "bêtises" au volant (mais une bonne vitesse) signe son meilleur résultat en carrière. Un podium à venir ?

Rovanperä, 5e, est le premier des pilotes Toyota, devant Katsuta (qui ne compte pas pour le championnat constructeur principal). Un très mauvais weekend pour Toyota et ses pilotes. Pas de bol pour Ford non plus puisque si Breen compte pour le constructeur, Loubet non. Il faut aller chercher Greensmith 7e et dernier pilote WRC avant de trouver les WRC2.

PosDriverCo-DriverTeam / Car
1O. TÄNAKM. JÄRVEOJAi20 N Rally1
2C. BREENP. NAGLEPuma Rally1
3D. SORDOC. CARRERAi20 N Rally1
4P. LOUBETV. LANDAISPuma Rally1
5K. ROVANPERÄJ. HALTTUNENGR Yaris Rally1
6T. KATSUTAA. JOHNSTONGR Yaris Rally1
7G. GREENSMITHJ. ANDERSSONPuma Rally1
8N. GRYAZINK. ALEKSANDROVFabia Evo
9J. SOLANSR. SANJUANC3
10J. HUTTUNENM. LUKKAFiesta MkII

Classement pilotes

Au final, le weekend n'est pas si mauvais pour Rovanperä. Le jeune Finlandais marque 10+4 points alors que Neuville n'en marque que 5 (le bonus de la PS). Résultat, il compte 120 points pour 65 au Belge. En plus, Tänak recolle, 62 points, et pourrait perturber Neuville. Tout bon pour le pilote Toyota en fait. Mais, il reste 8 rallyes dans la saison et encore largement de quoi le rattraper.

A noter que Loubet est 11e, à 1 petit point de Ogier. Au championnat constructeur, Toyota compte 200 points, Hyundai 161 et M-Sport 120. La deuxième équipe Toyota (Katsuta) compte 53 points. Prochaine étape dans trois semaines au Kenya pour le Safari Rally.

PosDriverTotal
1K. ROVANPERÄ 120
2T. NEUVILLE 65
3O. TÄNAK 62
4C. BREEN 52
5T. KATSUTA 47
6E. EVANS 39
7D. SORDO 34
8S. LOEB 27
9G. GREENSMITH 26
10S. OGIER 19

Pour résumer

Ott Tänak a enfin gagné un rallye WRC ! Cela faisait plus d'une année et le rallye de Finlande 2021 que le champion 2019 passait à côté. Mais ce weekend, il a "survolé" la Sardaigne. A noter la belle 4e place de Pierre-Louis Loubet.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.