par Elisabeth Studer

Subvention VE : les Länder de BMW et VW pour une poursuite

Des leaders de l'alliance conservatrice CDU / CSU d'Allemagne ont appelé à étendre le programme de primes d'achat du pays pour les voitures électriques, rapporte le quotidien économique Handelsblatt. Objectif affiché : consolider la tendance à la mobilité électrique qui a commencé à gagner du terrain cette année outre Rhin. Assorti d'une forte volonté de préserver l'emploi chez les constructeurs automobiles de la région : BMW et Volkswagen.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Des leaders de l'alliance conservatrice CDU / CSU d'Allemagne ont appelé à étendre le programme de primes d'achat du pays pour les voitures électriques, rapporte le quotidien économique Handelsblatt. Objectif affiché : consolider la tendance à la mobilité électrique qui a commencé à gagner du terrain cette année outre Rhin. Assorti d'une forte volonté de préserver l'emploi chez les constructeurs automobiles de la région : BMW et Volkswagen.

La Bavière demande une prolongation de l'aide pour les VE

Le premier ministre bavarois Markus Söder ( CSU) vient ainsi de déclarer que le régime de soutien devrait être prolongé de trois ou quatre ans au-delà de la date limite actuelle de 2021, mesure selon lui indispensable pour "vraiment progresser dans le processus de transformation".

 Renforcer l'expertise de l'Allemagne dans le secteur automobile

Pour appuyer sa proposition, Söder a fait valoir que la prime remportait un vif succès auprès des citoyens allemands, et que cela contribuerait à renforcer l'expertise de pointe de l'Allemagne dans le secteur automobile.

L'extension du programme conduirait à "une plus grande acceptation publique" de la technologie et contribuerait à garantir des emplois dans le pays, a-t-il plaidé.

La Basse-Saxe lui emboîte le pas

Le ministre de l'Economie de Basse-Saxe, Bernd Althusmann ( CDU ) lui a par la suite emboîté le pas, déclarant que l'extension de la prime «aurait du sens» et aiderait à maintenir l'élan actuel, qui devrait également être soutenu par une expansion «plus ciblée» des infrastructures de recharge.

Bavière et Saxe : pays de BMW et Volkswagen

La Bavière et la Basse-Saxe abritent respectivement les constructeurs BMW et Volkswagen. Il est donc de leur intérêt direct que les ventes des groupes automobiles implantés sur leur territoire soient facilitées, histoire de maintenir l'emploi de leurs électeurs.

Söder pour une interdiction des moteurs à combustion d'ici 2035  en Allemagne

Söder, qui est considéré comme un successeur possible d'Angela Merkel après les prochaines élections qui auront lieu à l'automne 2021, a récemment irrité l'industrie automobile en suggérant que l' Allemagne pourrait introduire une interdiction des moteurs à combustion d'ici 2035 .

"Soyons honnêtes: nous définissons des objectifs climatiques, l'Union européenne fait un Green Deal. Ce que j'ai entendu lors des débats au Parlement européen, c'est que 2035 serait même trop tard", avait-il déclaré à Handelsblatt dans une interview.

Notre avis, par leblogauto.com

Vous noterez l'importance du secteur automobile et de l'écologie outre Rhin, pays où les politiques eux-mêmes montent au créneau pour demander à Berlin de prolonger des subventions à l'achat de véhicules électriques.

Arguments principaux mis en avant : l'emploi et le maintien de l'expertise industrielle de l'Allemagne dans le domaine … pour ne pas dire sa survie ? Où quand l'écologie a de sacrés atouts financiers ….

Sources : Handelsblatt

Pour résumer

Des leaders de l'alliance conservatrice CDU / CSU d'Allemagne ont appelé à étendre le programme de primes d'achat du pays pour les voitures électriques, rapporte le quotidien économique Handelsblatt. Objectif affiché : consolider la tendance à la mobilité électrique qui a commencé à gagner du terrain cette année outre Rhin. Assorti d'une forte volonté de préserver l'emploi chez les constructeurs automobiles de la région : BMW et Volkswagen.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.