par Thibaut Emme

Ne les appelez plus Biocarburants mais Agrocarburants. La révolution...ou pas.

Voilà une décision qui va révolutionner le monde et sauver notre industrie. En fait, pas vraiment...Les députés français ont voté une loi sur l'appellation des "biocarburants". Ces derniers s'appelleront désormais "agrocarburants" mais resteront tout aussi nocifs pour l'environnement.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Les biocarburants de première génération ont été désignés à leur apparition comme une petite révolution qui allait réduire notre dépendance au pétrole tout en étant meilleurs pour la planète. En mélangeant une part plus ou moins importante d'éthanol issu de l'agriculture à l'essence, on diminue de fait sa consommation de pétrole. Oui mais voilà, l'homme est ainsi fait qu'il pervertit toute bonne idée théorique, la rendant nocive dans sa réalité pratique.

En pratique, les agrocarburants (puisqu'il faut désormais les appeler comme cela) sont très souvent issus de cultures usant des pesticides et des engrais. "On met fin ainsi à une confusion qui laissait entendre que la production de ces carburants issus de l'agriculture se fait de manière naturelle. Or de grandes quantités d'engrais sont utilisées pour les produire, et des conflits d'utilisation des sols peuvent se poser avec les productions alimentaires" déclare Philippe Plisson, député de Gironde et rapporteur de la loi adoptée.

On pourra citer d'autres cas aberrants comme au Brésil où d'immenses surfaces de forêt équatoriale sont défrichées pour y planter de la canne à sucre, véritable or blanc du pays qui le transforme en éthanol. C'est un premier pas, mais il est insuffisant et Delphine Batho, Ministre de l'écologie ne s'y trompe pas : "Ce n'est pas en changeant un mot que l'on règlera la question que soulève, légitimement, le rapporteur avec cet amendement, celle des problèmes que posent les biocarburants de première génération".

Alors qu'attendent les politiques pour imposer que les agrocarburants ne soient issus que de surfaces cultivées de manière "bio" et surtout de surfaces qui ne serviraient pas à l'alimentation humaine sans cela ? Ou bien encore de promouvoir les agrocarburants de 2ème génération qui, s'ils ne sont pas la panacée universelle, n'utilisent au moins que les résidus de culture (paille de riz au Japon par exemple qui tente aussi de réutiliser les...baguettes) ? Mais bon, nous sommes sauvés, nous avons changé le nom officiel de ces carburants issus de l'agriculture vivrière...

Source : Le Monde, Ministère, Photo : Wikimédia (récolte mécanisée de la canne à sucre)

Pour résumer

Voilà une décision qui va révolutionner le monde et sauver notre industrie. En fait, pas vraiment...Les députés français ont voté une loi sur l'appellation des "biocarburants". Ces derniers s'appelleront désormais "agrocarburants" mais resteront tout aussi nocifs pour l'environnement.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.