par Pierre-Laurent Ribault

Echec de la tentative de record de vitesse électrique

L'équipe ABB e=motion qui tentait dans le Nevada de battre le record de vitesse sur terre pour une voiture à propulsion électrique a dû renoncer suite à des problèmes... électriques. Les britanniques avaient pour but d'atteindre 483 km/h (300 mph) et ainsi de battre le record détenu par une équipe américaine en 1999 à 394 km/h (245 mph). Détail amusant, l'engin détenteur du record était alimenté par un pack de 6120 piles bâtons, les mêmes qui servent à propulser les petites autos de Junior à travers la salle à manger.
Dommage pour nos valeureux pionniers, et meilleure chance pour la prochaine fois. Malgré la modernité apparente de l'affaire, ils s'inscrivent dans une très longue tradition puisque la première voiture à franchir les 100 km/h était électrique (la "Jamais contente" de Camille Jenatzy) en 1899.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

L'équipe ABB e=motion qui tentait dans le Nevada de battre le record de vitesse sur terre pour une voiture à propulsion électrique a dû renoncer suite à des problèmes... électriques. Les britanniques avaient pour but d'atteindre 483 km/h (300 mph) et ainsi de battre le record détenu par une équipe américaine en 1999 à 394 km/h (245 mph). Détail amusant, l'engin détenteur du record était alimenté par un pack de 6120 piles bâtons, les mêmes qui servent à propulser les petites autos de Junior à travers la salle à manger.
Dommage pour nos valeureux pionniers, et meilleure chance pour la prochaine fois. Malgré la modernité apparente de l'affaire, ils s'inscrivent dans une très longue tradition puisque la première voiture à franchir les 100 km/h était électrique (la "Jamais contente" de Camille Jenatzy) en 1899.

Source: ABC news

Pour résumer

L'équipe ABB e=motion qui tentait dans le Nevada de battre le record de vitesse sur terre pour une voiture à propulsion électrique a dû renoncer suite à des problèmes... électriques. Les britanniques avaient pour but d'atteindre 483 km/h (300 mph) et ainsi de battre le record détenu par une équipe américaine en 1999 à 394 km/h (245 mph). Détail amusant, l'engin détenteur du record était alimenté par un pack de 6120 piles bâtons, les mêmes qui servent à propulser les petites autos de Junior à travers la salle à manger.
Dommage pour nos valeureux pionniers, et meilleure chance pour la prochaine fois. Malgré la modernité apparente de l'affaire, ils s'inscrivent dans une très longue tradition puisque la première voiture à franchir les 100 km/h était électrique (la "Jamais contente" de Camille Jenatzy) en 1899.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.