par Nicolas Anderbegani
Le sport auto mis à l'honneur par les youtubeurs

GP Explorer : un succès complet pour Squeezie !

1 million de spectateurs en stream, 40000 personnes dans les gradins du circuit Bugatti, le GP Explorer est entré dans les annales et confirme le bouleversement du paysage audiovisuel qu’a entraîné internet, et notamment Youtube.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

De nouvelles vedettes pour un nouveau public

Comme la Yaris Stars Challenge vingt ans plus tôt, le concept était de réunir en piste des vedettes. Mais cette fois-ci, pas d’acteurs, de chanteurs ou d’animateurs télé, mais des influenceurs et streamers de Youtube et Twitch. Les temps changent ! A l’initiative de ce projet, Squeezie, le roi des youtubeurs français (17,4 millions d’abonnés sur sa chaîne principale), qui a préparé cet évènement depuis 2020. Et l’exécution a été parfaite (coucou M.Ardisson), ce qui expliquait sans doute les larmes de Squeezie, au demeurant beau 4e de la course.

Plus de vingt influenceurs et streameurs du net se sont donc retrouvés pour disputer une course complète de Formule 4. Une studieuse formation de pilotage, accompagnée aussi d’une intense préparation physique, a d’abord précédé, car bon nombre d’entre eux n’avaient encore aucune expérience sérieuse de pilotage, puis le weekend complet avec les essais, la qualif et la course s’est déroulé et a offert un beau spectacle.

En fin de Grand Prix, le rendez-vous a fait un pic à plus d’un million de spectateurs et a donc pulvérisé l'ancien record d'audience du Twitch français, établi en 2021, à l'occasion du ZEvent (un peu plus de 700 000 spectateurs à l'époque). Salué unanimement pour sa production exceptionnelle, il a aussi permis une belle mise en avant du sport automobile auprès d'une population très jeune, ce qui n’est pas anodin alors que l’on ne cesse de répéter que la France serait autophobe. Après, cela ne résout pas par miracle le problème économique du financement du sport auto. Mais sa visibilité trouve un débouché prometteur ici.

 

Les incontournables de l'auto sur le web

La course a été remportée par Sylvain Levy, du team NordVPN (un fournisseur de VPN bien connu et qui sponsorise beaucoup de producteurs de contenus), qui est connu pour co-animer la chaîne youtube Vilebrequin, dédiée à l’automobile sous une forme assez humoristique et fun (défis improbables, essais de monstres mécaniques, en attendant la finalisation de leur très attendu 1000Tipla !) et qui compte presque 2 millions d’abonnés, totalisant plus de 378 millions de vues.

Au terme d’une belle bagarre serrée jusque dans le dernier virage, il a devancé un autre youtubeur et streameur en plein essor, Depielo, qui avait fait la pole position. A l’origine, Depielo a commencé sur youtube avec des « let’s play », c’est-à-dire des diffusions (en direct ou en différé) de parties de jeux vidéo enregistrées et commentées, en s’axant sur les jeux F1 de Codemasters (entre autres) et en proposant des carrières complètes ou des parties modées (c’est-à-dire avec une modification du contenu, possible sur PC).

Mais, peu à peu, la chaîne a évolué et propose désormais un contenu diversifié sur le sport automobile avec une approche journalistique plus approfondie. L’aspect « jeu video » a plutôt migré sur Twitch, tandis que la chaîne Youtube de Depielo propose désormais des débriefs de grands prix, des vlogs et des reportages en immersion (il a visité l’usine Alpine et couvert le grand prix de France dans les coulisses du team), des analyses techniques, des vidéos sur l’actualité, etc. le tout avec une montée en gamme de la réalisation. Il compte 286000 abonnés, chiffre en constante hausse. Lui et d’autres youtubeurs ont sans doute contribué à attirer un nouveau public vers la F1, faisant la passerelle entre le « gaming » et la réalité, d’autant plus qu’ils connaissent bien certains pilotes comme Charles Leclerc, Esteban Ocon ou Romain Grosjean qui sont également des joueurs réguliers de jeux esports, ce qui a déjà donné lieu à des sessions live ensemble.

Au-delà des grands médias de l’automobile qui ont tous évidemment développé leurs contenus numériques, Youtube propose en effet pas mal de chaînes d’influenceurs indépendants et autodidactes intéressantes qui offrent du contenu axé sur l’automobile et le sport automobile. Il y en a pour tous les goûts, du fun sans prise de tête avec le fameux GMK qui exhibe et conduit ses supercars "aberrantes" dans les environs de Monaco en ayant fidélisé une grosse communauté (2,9 millions de followers sur Insta, 1.7 million d’abonnés sur Youtube) – et qui a fait une vidéo avec Dominique Chapatte en personne - , la chaîne GDB avec sa fameuse série "t'as 5 minutes", des chaînes plus axées sur l’historique du sport automobile comme Le Circuit (58000 abonnés), ou encore l’émission Les Pistonnés, qui fait partie de la chaîne First Team Sports, laquelle propose des débats et des débriefs sur la F1 avec des invités de marque, comme Julien Fébreau et Jean-Louis Moncet.

Autre cas de figure aussi, le pilote-youtubeur, à l'image de Romain Monti (plus de 155k abonnés) qui a couru à haut niveau en karting et désormais en GT,tout en animant sa chaîne. Les femmes ne sont pas absentes non plus, avec des noms comme Sarah Bovy ou SupercarsBlondie qui compte 11 millions d'abonnés sur Instagram.

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Squeezie a réussi son pari en organisant le GP Explorer, une vraie course de F4 réunissant plus de 20 créateurs de contenus du web. La course a attiré 40000 personnes au circuit Bugatti et battu un nouveau record d'audience sur Twitch, qui diffusait en stream la course. Un symbole fort des changements qui s'opèrent dans le paysage audiovisuel.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.