Villebrequin condamné pour utilisation d'armes ans une vidéo
par Thibaut Emme

Villebrequin condamné pour utilisation d'armes ans une vidéo

L'actualité se bouscule pour le désormais ex-duo de Youtube Vilebrequin puisqu'après l'annonce de l'arrêt des émissions de la chaîne, le duo vient d'être condamné par le tribunal de Charleville-Mézières pour usage d'armes lors du tournage de l'une des vidéos.

Zapping Le Blogauto Essai Mercedes Classe E400E 4MATIC

Cette vidéo était, à la base, créée pour voir si on pouvait faire comme dans les films, à savoir faire exploser une voiture en tirant dans le réservoir (spoiler alert : NON). Pour cela, Pierre Chabrier et Sylvain Lévy avait contacté Maxime, un douanier de 25 ans qui avait fourni dix armes à feu. Deux véhicules destinés à la casse avaient été disposés sur un terrain privé et la vidéo avait été tournée en décembre 2022. Le troisième homme avait déjà participé à une vidéo de Vilebrequin deux ans avant, dans laquelle des véhicules blindés étaient testés, dans un stand de tir.

En fait, pour la vidéo incriminée, toutes les précautions et les autorisations n'ont pas été respectées. Poursuivis pour "usage d’armes de catégories B et C sans motif légitime", ils encouraient tout de même jusqu'à 7 ans d’emprisonnement, 100 000 euros d’amende, ainsi qu’une interdiction de posséder et porter des armes. Le parquet avait requis contre eux deux six mois de prison avec sursis et 500 euros d'amende, arguant que ces vidéos sont un mauvais exemple pour les 2,5 millions d'abonnés de la chaîne, souvent jeunes et influençables.

L'avocat de Vilebrequin avançait de son côté que ses clients répétaient plus de dix fois au moins de ne pas le refaire à la maison. De plus, ses clients pensaient que le troisième larron avait les autorisations. Pourtant, l'utilisation d'armes comme celles-ci est soumise à un permis, et surtout à être faite dans des lieux faits pour, comme des stands de tir qui ont eux-aussi les autorisations et les normes de sécurité.

Au final, ils ont été condamnés "légèrement" à 3 000 € d'amende chacun, mais pas de peine de prison, même avec sursis. Le "complice" qui avait fourni les armes à feu a été condamné, de son côté à 2 000 € d'amende. La décision qui tombe juste après l'annonce de la fin de Vilebrequin est une coïncidence puisque l'audience avait été repoussée. En revanche, est-ce que cela n'a pas jouer dans la lassitude évidente entre les deux compères ? Peut-être. Mais on ne le saura sans doute jamais.

La vidéo est toujours visible, le tribunal n'a visiblement pas jugé bon de "cacher" ce mauvais exemple pour la jeunesse.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Les désormais ex-Vilebrequin ont été condamnés lundi 18 décembre à 3 000 € d'amende chacun pour avoir fait usage d'armes à feu, sans permis, et dans un cadre nom légal, sur un terrain privé.

Pour une vidéo, les deux compères avaient criblé de balles des véhicules pour voir si en tirant sur son réservoir cela pouvait faire exploser un véhicule. Un classique des vidéos youtube. Mais habituellement ce n'est pas en France qu'elles se passent.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.