Tomtom le dit : abandonnez la voiture !
par Thibaut Emme

Tomtom le dit : abandonnez la voiture !

Le "TomTom Traffic Index 2023" montre qu'il revient de plus en plus cher de se déplacer en voiture thermique dans les zones urbaines, dans le monde ou en France.

Outre l'argent jeté par le pot d'échappement, ce sont de précieuses heures qui sont gaspillées. De toute façon "on" ne veut plus de vous et "on" vous le fait comprendre. Alors abandonnez définitivement la bagnole.

Zapping Le Blogauto La Porsche Panamera en avant premiere

Le Tomtom Traffic Index est un bilan annuel "des tendances en matière de circulation dans 389 villes de 56 pays pour l’année 2022". Cette année, le spécialiste de la géolocalisation a regardé les conditions de circulation dans chaque ville et les conséquences à la fois sur le temps perdu, mais aussi le coût engendré.

Globalement, dans le monde, les gens sont retournés au travail (pour ceux qui pouvaient télétravailler ou qui étaient au chômage technique). Mais au lieu de reprendre le refrain métro-boulot-dodo, une grosse partie n'a pas remis les pieds dans les transports en commun. Résultat, les bouchons ont empiré et les temps de trajet se sont allongés.

Mondialement, la France n'est "pas si pire" selon Tomtom puisque nous n'avons pas de ville dans le Top 5 des trajets les plus lents. Selon la société néerlandaise, à Londres, il faut en moyenne 36 minutes 20 pour faire 10 km. C'est 1 minute 50 de plus qu'en 2021. Londres est même devant Bengalore que l'on imagine pourtant grouillante de vie et aux rues encombrées.

Paris, même pas en huitièmes de finale !

Paris n'arrive que 11e. Même pas un top 10 ? Il va falloir empirer tout cela Madame la Maire. Pour faire 10 km selon Tomtom, il faut 26 minutes 10. C'est pire qu'à Bordeaux, à peine 28e sur les 389 villes du monde étudiées, et où 10 km se font en 22 min 40 s. Même Marseille déçoit. La ville soi-disant la plus embouteillée de France n'est ici que 103e mondiale et 5e en France.

Sauf que derrière ce classement des temps de trajet, on retrouve des heures perdues. A Dublin par exemple, ce sont 145 heures sur l'année qui sont ainsi perdues selon Tomtom dans les bouchons aux heures de pointe. Heures qui ont évidemment un coût qui se rajoute à celui de la surconsommation de carburant dans les bouchons.

Selon Tomtom "À Paris, conduire une voiture à essence aux heures de pointe augmente le coût de la conduite de 40%, par rapport à la conduite aux heures optimales (lorsque le trafic est au plus bas). En télétravaillant un jour par semaine, un automobiliste parisien économiserait 166€".

 

Amis Parisiens et Franciliens, rassurez-vous, avec les Jeux Olympiques 2024 et les 185 km de voies réservées aux accrédités des JO, puis leur transformation en "voies héritages", notre belle capitale devrait rattraper le top10, voire le top5 avec un effort de tous.

Bref, abandonnez votre voiture, et surtout télétravaillez ! Selon Tomtom c'est la solution...l'usine en télétravail c'est un concept. Evidemment, si Tomtom sort cet index, c'est aussi pour inciter à prendre leurs produits qui en temps réel tenteront de vous faire prendre le trajet le plus court en temps.

Si vous voulez voir les résultats complets et la méthodologie, c'est ici.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Tomtom, le spécialiste de la géolocalisation et de la cartographie temps réel. publie son index de trafic mondial. La France n'est pas si mal placée finalement. Mais tout cela a un coût et Tomtom précise qu'en restant chez vous un jour par semaine vous économiseriez. Merci Monsieur de Lapalisse.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.