par Thibaut Emme

Termes d'automobile : la chaucidou se multiplie

La chaucidou se multiplie partout en France, que ce soit sur l'Ile de France ou en Province. Dernièrement, c'est sur la D25 entre Pierrefitte et Villetaneuse dans le département de Seine-Saint-Denis que sera créé une chaucidou sur une voie qui compte 6 200 véhicules par jour.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Car oui, la chaucidou a à voir avec la route. C'est un mot créé par Werner Ried, membre fondateur de VeloBuc, en 2004 et signifie "CHAUssée pour la CIrculation DOUce". C'est un concept dont on trouve les premières traces en Suisse et qui a été importé depuis. Chaucidou étant une chaussée, c'est donc un terme féminin bien que l'on puisse trouver souvent et improprement "LE" chaucidou.

Mais, concrètement, c'est quoi ? C'est une voie de circulation où on inverse les priorités en quelque sorte. Les voitures circulent sur une unique voie centrale qui est à double sens. Cette voie centrale est bordée de voies cyclables. Cela permet de guider les automobilistes qui, on doit l'avouer, sont très souvent incapables de respecter la distance de 1 mètre d'écart avec les cyclistes.

Priorité aux circulations douces

En marche normale, la voiture, moto ou camion doit rouler au centre, laissant la place aux vélos de part et d'autre. Et quand deux véhicules doivent se croiser, ils débordent temporairement sur les voies cyclables. Mais, attention, les vélos sont alors prioritaires sur ces voies. Un peu comme dans une rue cyclable, il faut alors savoir patienter.

Outre le terme de chaucidou, on trouve aussi plus académiquement la "Chaussée à Voie Centrale Banalisée" alias CVCB. Des chaucidous, on commence à en voir partout, en campagne comme en ville. En campagne, avec une vitesse abaissée à 50 km/h, cela permet de créer des voies plus sécurisées pour les cyclistes et les piétons. Des bourgs qui veulent créer des axes de circulation douce entre eux l'ont adoptée.

En ville, on va la trouver dans certaines rues qui n'offrent pas assez de place pour avoir deux voies de circulation motorisée plus deux voies cyclables. C'est un partage intelligent de la route qui permet aux automobilistes de doubler les cyclistes de manière plus sûre. Cela évite aussi de mettre une voie à 30 km/h ou moins.

La chaucidou est appelée à se développer

La chaucidou est annoncée par un panneau spécifique qui explique que les motorisés ont le droit, temporairement, de chevaucher la voie cyclable avant de se replacer au centre de la voie. La CVCB a fait ses preuve en Suisse, Autriche, Pays-Bas ou encore Allemagne. Pourquoi pas en France ?

En France, la chaucidou est autorisée partout depuis le décret n°2015-808 établi en juillet 2015. Il modifie l'article R.431-9 du Code de la Route qui, depuis 2003, autorisait le dispositif mais uniquement hors agglomération. Avec le décret, le législateur précise : "2° Au cinquième alinéa, les mots : « Hors agglomération, » sont supprimés".

Pour ceux qui veulent aller plus loin, le CEREMA compile les tests et les bonnes pratiques sur cet aménagement.

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

La chaucidou ou CVCB est un aménagement qui a 20 ans de légalité en France mais ne commence à se développer que depuis quelques années. Il comporte une voie centrale dite banalisée et deux voies cyclables de part et d'autre.

La priorité est donnée aux circulations douces et les véhicules motorisés doivent s'y faire.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.