Scandale : les radars tronçon sont trop efficaces !
par Thibaut Emme

Scandale : les radars tronçon sont trop efficaces !

Conçus à la base pour limiter la vitesse des voitures sur une portion de plusieurs kilomètres, les radars tronçon sont trop efficaces et donc pas assez rentables pour l'Etat qui ne les renouvelle pas.

Zapping Le Blogauto Essai Peugeot 408 Hybrid 225

Pour rappel, un radar tronçon est un dispositif en deux parties. La première est une caméra avec lecteur de plaque qui enregistre la date et l'heure exacte du passage d'un véhicule. La deuxième partie, en sortie de tronçon, est le même dispositif qui va alors calculer la vitesse moyenne du véhicule entre l'entrée et la sortie de la portion de route. Si c'est supérieur à la limitation de vitesse, une contravention sera dressée.

Eh bien figurez-vous que ces dispositifs sont bien trop efficaces pour l'Etat. En effet, en moyenne en 2022, seuls 5000 PV sont dressés par radar tronçon. Autant dire, une goutte d'eau dans l'océan des PV dressés par les radars automatiques. Or, ces radars sont plus coûteux en fonctionnement et en entretien. Un radar qui ne "flashe" pas assez et coûte plus cher ? Ô mon Dieu ! Hérésie !

Pas réparés, par renouvelés, ou par des tourelles

Bref, le déploiement de ces radars apparus il y a 11 ans a été stoppé depuis longtemps (le pic a été atteint en 2018 NDLA). Mais, en plus, une fois venu le temps du renouvellement, l'Etat ne le fait pas. Non, il ne supprime pas le radar, mais il lui substituera un modèle tourelle bien plus efficace en matière de flash. Si en plus on le déplace de quelques centaines de mètres en amont de l'ancien radar tronçon, jackpot immédiat !

Selon Radar-auto.com, ce sont déjà plusieurs radars tronçons qui ont été mués en radars tourelle. Pour les déjà nostalgiques du radar tronçon, rassurez-vous, depuis plusieurs années des constructeurs planchent, à la demande des états (dont la France) sur une nouvelle génération de pandores numériques qui seraient capables de surveiller des tronçons à vitesses multiples. Pour le moment rien ne vient. Pour le moment...

Notre avis, par leblogauto.com

Selon nous, le principal défaut du radar tronçon est qu'on peut rouler à 160 km/h au lieu de 110 km/h sur une partie du tronçon, puis fortement ralentir (ou s'arrêter) pour avoir une moyenne inférieure à la limitation. Mais pour l'Etat, c'est que ses "gagneuses" ne rapportent pas assez. Que cela sécurise un tronçon ne semble pas la préoccupation première, finalement.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Les radars tronçons coûtent plus cher qu'un radar tourelle et sont finalement trop efficaces puisqu'ils ne relèvent en moyenne que 5 000 infractions par an et par radar.

Résultat, au moment du renouvellement, l'Etat leur préfère un "bon vieux" radar tourelle qui flashe beaucoup plus et donc rapporte plus.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.