Lancer le diaporama
Noble M500 : comme 500 Merci ! 1
+6
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Noble M500 : comme 500 Merci !

Noble Cars est encore en vie, qu'on se le dise. La marque britannique présente la M500, petite soeur de la M600. Et c'est du thermique !

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Chez NOBLE, on croit encore à la voiture artisanale à l'Anglaise. Entièrement faites à la main malgré du carbone et autres, les Noble ont ce charme désuet des voitures anglaises dépouillées et légères. La dernière nouvelle Noble c'était la M600 présentée en 2009. Déjà un sacré bail. Pour sa M500, Noble fait une petite révolution stylistique.

La M500 a été présentée en 2018 au Goodwood Festival of Speed et depuis, on patientait. Il en faut du temps à l'artisan pour bien faire les choses. La M500 devait arriver à la fin 2021. Avec l'état du monde, Noble a dû légèrement repousser.

La Noble M600 avait encore son look très "vintage" (suranné pour ne pas dire vieillot). Là, la M500 lorgne sur les McLaren à l'avant. Les feux font plus Ferrari avec leur forme en "L". (ils viennent de la Corvette C7) Ils ont d'ailleurs changé par rapport à 2018. Les prises d'air latérales ont également évolué/ Et l'arrière saute de génération avec des feux empruntés au C4 Picasso (merci les lecteurs pour la remarque). L'intérieur quant à lui reste sobre, fonctionnel, et merci les deux grands écrans.

Le moteur de la Ford GT Supercar

La voiture dispose d'un moteur d'origine Ford (pratique pour les réparations). C'est un V6 3,5 litres twin-turbo. Il remplace le V8 bi-turbo d'origine Volvo de la M600. Histoire de comparer, ce V6 est le moteur de la Ford GT. Dans sa mouture de base chez Noble, le moteur développe 550 chevaux et plus de 800 Nm de couple. Il est accouplé à une boîte manuelle 6 rapports de chez Dana Graziano (ex Graziano Trasmissioni).

La voiture repose, comme la M600 sur un châssis acier (d'ailleurs, c'est à 70% celui de la M600). La M600 avait une carrosserie en fibre de carbone. Ici, pour des raisons de coûts, c'est en composite renforcé de fibre de verre. Moins noble (jeu de mot...) mais plus simple à réparer aussi.

Chez Noble, on fait du brut de décoffrage. La M500 a des suspensions à double triangle, avec des suspensions filetées et des amortisseurs passifs. La tenue de route et la maniabilité sont similaires à celle de la M600 considérée comme l'une des meilleures pistardes. Par contre, oubliez la direction assistée ou l'ABS, les airbags, etc. Les deux fauteuils sont des baquets Recaro Podium, même si chez Noble, on peut demander un peu plus de "confort" en option. C'est une voiture de course mise sur route ouverte.

Encore des finitions à voir avant la mise en production

Le temps est un art de vivre chez Noble. La M600 a officiellement été retirée du catalogue en 2018 et la M500 n'est pas encore commercialement finalisée. Le prix non définitif est annoncé autour de £150,000 (soit 180 000 € environ) et pour le moment, moins de 10 personnes travaillent sur la M500 prototype. La production doit débuter un peu plus tard dans l'année.

Le poids visé en production serait de 1250 kg (1400 kg environ le prototype). Cela ferait un rapport poids puissance de 2,3 kg/ch. Pour 180 000 € avec un peu de "confort" (dont un coffre à l'avant), c'est sans doute LA GT à l'ancienne. Bon, ce n'est qu'un V6, mais c'est thermique. Pour comparaison, la Ford GT pèse 1385 kg mais développe 656 ch (2,1 kg/ch) pour un prix à l'époque de 450 000 dollars.

Pour résumer

Noble Cars est encore en vie, qu'on se le dise. La marque britannique présente la M500, petite soeur de la M600. Et c'est du thermique !

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos