par Nicolas Anderbegani

Les Ferrari F8 Spider et Roma "traitées" par Mansory

Le fameux et extravagant préparateur allemand Mansory s’est déjà attaqué par le passé à de nombreux modèles Ferrari, dont les versions « Stallone » des 599 GTB et 812 Superfast. Les F8 Spider et Roma rejoignent la collection des modèles du cheval cabré ayant reçu le « traitement » Mansory.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Le fameux et extravagant préparateur allemand Mansory s’est déjà attaqué par le passé à de nombreux modèles Ferrari, dont les versions « Stallone » des 599 GTB et 812 Superfast. Les F8 Spider et Roma rejoignent la collection des modèles du cheval cabré ayant reçu le « traitement » Mansory.

F8 Spider de course

La Ferrari F8 Spider, version ouverte « aperta » de la F8 Tributo, reçoit le « Soft Kit » , qui est basé essentiellement de nouveaux composants supplémentaires en fibre de carbone. Comme son nom l'indique, ce nouveau package développé par Mansory n'introduit que quelques modifications qui ne bouleversent pas complètement sa conception et n'incluent pas de modifications des panneaux de carrosserie d'origine. Rappelons que la F8 Spider est fournie avec un toit rigide rabattable qui met 14 secondes à s'ouvrir/fermer à l'intérieur d'un compartiment au-dessus du moteur et peut être actionné jusqu'à 45 km/h.

Le kit souple comprend un séparateur avant proéminent, des extensions pour les jupes latérales, un diffuseur arrière en deux parties, des coques de rétroviseurs extérieurs en fibre de carbone et un aileron arrière supplémentaire au-dessus de celui d'origine. Ces pièces sont ornées d’un liseré jaune que l'on retrouve en écho sur le cerclage des jantes en alliage noir de 22 "à l'arrière et de 21" à l'avant En plus de cela, de la fibre de carbone est présente sur les poignées de porte extérieures, sur le capot moteur et sur les prises d'air arrière qui se chargent de refroidir le V8 bi-turbo de 3,9 litres en position centrale.

Comme d’habitude, le moteur a reçu quelques modifications. Le huit cylindres F154 CG avec V à 90° et double turbocompresseur IHI est capable de développer 892 ch de puissance et 960 Nm de couple maximal , contre une version d’origine de 720 CV à 8000 tr/min et 770 Nm de couple maxi à 3250 tr/min. Côté performances, Mansory promet 2,6 secondes pour accélérer de 0 à 100 km/h , soit 0.3 de moins. Par contre, pas de V-max précisée.

Une Roma dévergondée

Mansory s’est aussi attaqué à la Ferrari Roma dont la philosophie Grand Tourisme lui donne une apparence sensiblement différente des berlinettes sportives. Conçue par le Ferrari Style Center sous la direction de Flavio Manzoni, la Roma propose un design tout en galbes qui fait écho à certaines Ferrari des années 1960 comme la 250 GT Berlinetta et la 250 GT Lusso.

Pour le coup, le kit change sensiblement l’apparence classieuse de la GT italienne et lui donne un genre bien plus déluré et agressif. En effet, on retrouve un nouveau capot moteur et plusieurs pièces supplémentaires toujours en fibre de carbone (spoiler arrière, diffuseur arrière, jupes latérales, inserts latéraux, coques de rétroviseurs extérieurs, prises d'air avant supplémentaires et plus encore). Mais contrairement à la F8 où les pièces de carbone ont une texture « brute », on trouve ici un carbone dont la texture à l’effet « marbre » renforce l’aspect ostentatoire.  En plus de cela, Mansory a modifié l'intérieur de la Ferrari Roma, en introduisant une sellerie en cuir rouge avec des inserts noirs contrastants. À tout cela, il faut ajouter les nouvelles jantes sport en alliage léger fini en noir.

Sous le capot, la voiture cache un moteur V8 biturbo de 3,9 litres (Ferrari F154) qui produit de série 620 ch de puissance à 5750-7500 tr/min et 760 Nm de couple maximal à 3000-5750 tr/min. Là aussi, Mansory propose une mise à niveau du groupe motopropulseur, dont la puissance est désormais de 720 ch et 865 Nm . En pratique, on parle de 100 ch et 105 Nm de plus que la voiture de série.

Ces changements ont évidemment optimisé les performances. Désormais, la Ferrari Roma de Mansory met 3,15 secondes pour accélérer de 0 à 100 km/h et atteint une vitesse de pointe de 332 km/h. En comparaison, la supercar de série prend 3,4 secondes au sprint 0-100 et offre une vitesse de pointe de 320 km/h .

La prochaine Ferrari sur la liste de Mansory est la SF90 Stradale. On peut s’attendre à un grand délire.

Pour résumer

Le fameux et extravagant préparateur allemand Mansory s’est déjà attaqué par le passé à de nombreux modèles Ferrari, dont les versions « Stallone » des 599 GTB et 812 Superfast. Les F8 Spider et Roma rejoignent la collection des modèles du cheval cabré ayant reçu le « traitement » Mansory.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.