par Thibaut Emme

Et les pires conducteurs sont...

Le comparateur d'assurances "Les Furets" a publié une grande enquête d'après plus de 5 millions de devis d’assurance auto réalisés sur leur site. Il en ressort une radiographie des mauvais conducteurs en France.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

La notion de "mauvais conducteur" pour le site comparateur dépend du profil entré pour faire un devis. Malussé, permis suspendu, résilié, etc., autant de cases qui vous font entrer dans la catégorie des mauvais conducteurs.

Ceci posé, il apparait dans la grande étude qui est allée de janvier 2019 à novembre 2020, que 14% des personnes qui ont fait un devis sur le site ont coché l'une des cases pré-citées. La majorité d'entre eux (58%) a été responsable ou partiellement responsable d'un sinistre dans les deux dernières années. 1/4 d'entre eux ont connu une suspension de permis, de même que ceux qui ont connu la résiliation par le précédent assureur.

70% de ces mauvais conducteurs sont des hommes, souvent célibataires, sans enfant. Ce sont aussi eux qui viennent à 70% faire un devis sur le site. Même si cela biaise évidemment les chiffres, ce n'est pas la première étude qui indique que les hommes ont plus d'accidents que les femmes au volant, plus de suspensions de permis, etc.

Bataille Paris-Lyon-Marseille-Lille ?

Venons-en à la partie régionale de l'étude. Où sont situés les plus mauvais conducteurs ? La palme revient à l'Ile de France avec 17% de mauvais conducteurs, devant Auvergne-Rhône-Alpes à 14% puis les Hauts-de-France à 10%. "Parisiens" (au sens large) et Lyonnais cela ne fait pas un peu cliché ?

Dans les "bons" conducteurs (ou les moins mauvais), il y a le Centre-Val-de-Loire avec 3,7% de mauvais conducteurs, devant la Bretagne avec 4,1% puis la Bourgogne-Franche-Comté à 4,2%.

Mais Les Furets vont même un peu plus loin avec les départements et les villes...Ici, c'est le Nord (59) devant les Bouches-du-Rhône (13) et le Rhône (69). Pour que les Bordelais ne se sentent pas trop délaissés, ils remportent le "derby de la Garonne" face à Toulouse. Ouf l'honneur est sauf.

Evidemment, cette enquête n'a pas de valeur scientifique et est surtout là pour faire parler du comparateur (et cela fonctionne). En effet, les chiffres sont biaisés par le fait que la base de données est les devis faits sur le site. Or, rien en dit que le panel qui vient faire les devis est représentatif de la population française.

Par exemple, les jeunes seront sur-représentés dans ceux qui font des devis en ligne, par habitude des médias numériques. Ainsi leur proportion dans les mauvais conducteurs augmente mathématiquement. Bref, il faut prendre l'enquête pour ce qu'elle est, une gentille distraction, et de quoi lancer une discussion demain au café (ou en visioconférence). Pour l'étude complète, c'est ici.

Illustration : wikipédia/leblogauto.com

Pour résumer

Le comparateur d'assurances "Les Furets" a publié une grande enquête d'après plus de 5 millions de devis d’assurance auto réalisés sur leur site. Il en ressort une radiographie des mauvais conducteurs en France.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.