par Thibaut Emme

Alpine, la tentation de la Chine ?

Selon Les Echos, Renault serait tenté d'introduire la marque Alpine en Chine. Un retour par le premium sport dans un pays où le généraliste est peu présent ?

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Le marché automobile chinois continue d'aiguiser les appétits des constructeurs internationaux. S'y implanter n'est pas chose aisée et bon nombre de constructeurs généralistes s'y cassent, ou s'y sont cassé les dents. Pour Renault, la présence est via le partenaire local Jiangling Motors Corporation Group (JMCG) et une coentreprise dans les véhicules électriques (JMEV) annoncée il y a deux années.

A l'époque, François Provost, patron de Renault pour la Chine expliquait : "La Chine est un marché clé pour le groupe Renault. Ce partenariat avec JMCG dans le domaine des véhicules à énergie nouvelle soutiendra notre plan de croissance en Chine et nos capacités dans le domaine des véhicules électriques". En 2020, Renault a vendu officiellement un peu plus de 156 000 véhicules en Chine.

Avec Alpine, le groupe Renault se différencierait en apportant des véhicules sportifs et électriques. Le retour ne se ferait, en effet, pas avant 2024 quand la gamme s'ouvrira à autre chose que l'A110 actuelle.

Notre avis, par leblogauto.com

Ceux qui connaissent la marque Alpine sont surtout des européens de l'ouest, pas forcément jeunes, et quelques fans ou spécialistes pour le reste du monde. Pour autant cela pourrait être une marque intéressante pour mettre un pied et communiquer dans différents marchés. On pense, comme ici, à la Chine. Mais, il y a sans doute d'autres marchés où des véhicules sportifs premiums seraient les bienvenus.

Le passage à l'électrique pourrait ouvrir plus de marchés. Certains états des USA ne jurent pas que par les V8 essence et ont une population plutôt aisée comme la Californie par exemple. En tout cas, ces rumeurs, si elles s'avèrent, montrent que Luca de Meo a une réelle ambition pour Alpine. Et c'est tant mieux.

Illustration : Alpine modifiée par leblogauto.com

Pour résumer

Selon Les Echos, Renault serait tenté d'introduire la marque Alpine en Chine. Un retour par le premium sport dans un pays où le généraliste est peu présent ?

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.