Photo : Pexels
Photo : Pexels
par Publi-Rédactionnel
Hybride

Voiture hybride : fonctionnement, avantages, inconvénients

Vous aimeriez acheter une voiture hybride électrique, mais vous hésitez encore ? Découvrez ici tout ce que vous devez savoir pour prendre votre décision !

Zapping Le Blogauto Essai de La Mazda MX30 R-EV

Silence, émissions de CO2 maîtrisées, consommation réduite… Les (bonnes) raisons de passer à la voiture hybride sont nombreuses. Mais attention, ce type de voiture n’est pas sans (quelques rares) inconvénients.

Qu’est-ce qu’une voiture hybride ?

La voiture hybride est un véhicule qui combine deux sources d’énergie de nature différente :

● Un moteur thermique (essence, le plus souvent).

● Et au moins un bloc électrique, alimenté par une batterie de traction.

Ce type de voiture est de plus en plus populaire, car il permet de réduire sa consommation de carburant et les émissions de gaz à effet de serre. Le but est de consommer moins, pour la planète et le portefeuille, tout en étant plus performant. La plupart du temps, l’alternance se fait automatiquement en fonction de l’accélération imposée, de l’état du terrain et du niveau de charge de la batterie de traction, mais elle peut aussi être réalisée manuellement.

Comment fonctionne une voiture hybride ?

Les différents niveaux d’hybridation

Une voiture hybride n’est pas systématiquement un véhicule électrifié et il existe plusieurs technologies d’hybridation :

● La micro-hybridation : pour faire bref, c’est ce qu’on appelle aussi le « stop & start » de la plupart des véhicules récents. Le moteur thermique s’arrête à l’arrêt et le relais est pris par l’électrique.

● Le mild hybrid ou hybride léger : le moteur thermique est activé en permanence et le moteur électrique sert ponctuellement en soutien. Ce mode de technologie ne permet pas de rouler de manière 100 % électrique. Le suzuki s cross en est le parfait exemple.

● Le full hybride ou voiture hybride classique : ce type de véhicule offre la possibilité de rouler en mode tout électrique, mais l’autonomie 100 % électrique est limitée (en moyenne 5 km). 

● L’hybride rechargeable : possibilité de recharger la batterie de son véhicule sur une prise en plus du système de récupération d’énergie au freinage. Ce type de voiture hybride permet de rouler environ 50 km (voir plus sur de nouveaux modèles) sur le moteur électrique.

Mais, vous vous dîtes sûrement : ça veut dire quoi exactement « système de récupération d’énergie au freinage » ? Pour faire simple, cela veut dire que la batterie associée au moteur électrique est automatiquement rechargée lors des phases de freinage et de décélération grâce à l’inertie du véhicule.

Les différentes architectures d’hybridation

● Montage hybride parallèle : les deux moteurs peuvent faire tourner les roues de manière autonome ou en simultané.

● Montage hybride série : seul le moteur électrique peut animer les roues. Le moteur thermique ne sert que de générateur électrique afin de recharger les batteries.

● Montage série-parallèle : ce modèle combine les deux modes. L’alternance des deux moteurs s’effectue suivant différents facteurs (la vitesse, le moteur principal / le moteur de réserve, etc.) et permet une propulsion entièrement indépendante.

● Montage dissocié ou différencié : utilisation du moteur électrique pour les roues arrières et du moteur thermique pour l’avant (peut aussi être l’inverse entre l’avant et l’arrière).

Avantages d’une voiture hybride

Économie de carburant

Un des principaux avantages d’un véhicule hybride consiste à faire des économies de carburant, notamment grâce à l’assistance du moteur électrique. Cette réduction de la consommation varie en fonction du terrain et de l’itinéraire puisque le moteur thermique apporte une puissance supplémentaire (autoroute, route de montagne, etc.) ou quand la batterie est vide.

Moins de gaz à effet de serre

Un véhicule hybride pollue moins qu’une voiture 100 % thermique. Cette diminution des émissions de CO2 diffère selon le type de voiture hybride utilisé, mais le bienfait environnemental est incontestable. Les véhicules hybrides rechargeables émettent jusqu’à 75 % de CO2 de moins.

Plus d’autonomie et de silence

Totalement autonome, la batterie a la capacité de se régénérer automatiquement grâce au freinage et à la décélération du véhicule. Et si elle est totalement déchargée, le moteur thermique prend le relais. Le fait d’avoir deux réserves (essence + batterie électrique) permet mathématiquement d’avoir une autonomie plus longue.

Lorsque c’est le moteur électrique qui est utilisé, la voiture est totalement silencieuse, ce qui rend la conduite particulièrement agréable pour vous, comme pour les piétons.

Inconvénients d’une voiture hybride

Malgré les avantages indéniables de la voiture hybride, elle présente toutefois quelques inconvénients : 

● Son prix généralement plus élevé ;

● Le coût des réparations car certaines pièces sont spécifiques ;

● Le poids plus lourd qu’un modèle thermique qui peut entraîner une surconsommation sur de longues distances ;

● La perte de place dans le coffre due au stockage de la batterie, mais ce phénomène tend à disparaître sur les modèles récents.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

On espère que tout est plus clair pour vous : fonctionnement, avantages, inconvénients… désormais, la voiture hybride électrique n’a plus de secret pour vous ! Vous avez toutes les clés en main pour que votre projet d’achat automobile roule comme sur des roulettes.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.