par Joest Jonathan Ouaknine

Porsche Engineering ouvre une filiale à Shanghai

En 1994, la Chine lança un appel d'offre pour une familiale bon marché. Porsche y répondit avec la C88, un concept clef-en-main pour les constructeurs chinois. L'appel d'offres fit long feu, mais pour Porsche, ce fut un premier pas en Chine. 20 ans plus tard, le constructeur ouvre un bureau d'ingénierie à Shanghai pour faire face à un volet d'affaire croissant.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

En 1994, la Chine lança un appel d'offre pour une familiale bon marché. Porsche y répondit avec la C88, un concept clef-en-main pour les constructeurs chinois. L'appel d'offres fit long feu, mais pour Porsche, ce fut un premier pas en Chine. 20 ans plus tard, le constructeur ouvre un bureau d'ingénierie à Shanghai pour faire face à un volet d'affaire croissant.

L'objectif de ce bureau est de dialoguer en direct avec les constructeurs chinois. Car en marge de la production de voitures, Porsche a toujours travaillé pour de grands constructeurs. Qu'il s'agisse de création de prototypes, de sous-traitance intégrale dans la conception, du démarrage d'une chaine de production, voir de la sous-traitance de la production. Lors des vaches maigres des années 85-95, ce fut même un moyen d'arrondir les fins de mois. Certains de ses contrats furent connus du grand public (Studebaker à moteur arrière, Seat Ibiza, Lada Samara, Mercedes 500E, Audi RS2...)

Parfois, le client est fier d'afficher "engineered by Porsche" (cf. Bo Xilai avec la Brilliance BS6.) Mais très souvent, les constructeurs ont honte d'être obligé de sous-traiter et ils préfèrent rester discret. Il possède des bureaux à travers l'Europe, mais là, ce sera une première en Asie. Le bureau chinois va démarrer avec 6 ingénieurs "ayant déjà l'habitude du marché asiatique et de grandes compétences techniques". Pour qui vont-ils travailler ? Mystère...

Source :

Porsche

Pour résumer

En 1994, la Chine lança un appel d'offre pour une familiale bon marché. Porsche y répondit avec la C88, un concept clef-en-main pour les constructeurs chinois. L'appel d'offres fit long feu, mais pour Porsche, ce fut un premier pas en Chine. 20 ans plus tard, le constructeur ouvre un bureau d'ingénierie à Shanghai pour faire face à un volet d'affaire croissant.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.