par La rédaction

Le tunnel du Mont-Blanc : les condamnations sont tombées

Zapping Le Blogauto Essai Mercedes Classe E400E 4MATIC

Gilbert Degrave, le chauffeur belge du camion à lorigine de laccident qui a provoqué un incendie faisant 39 morts le 24 mars 1999 dans le tunnel du Mont-Blanc, a été condamné, mercredi, à 4 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Bonneville (Haute-Savoie), puis admnistié !!! le procureur de la République de Bonneville, Vincent Le Pannerer, avait requis contre lui, en avril, six mois de prison avec sursis.

Les autres sanctions touchent : Gérard Roncoli, chef de la sécurité côté français, condamné à trente mois de prison, dont vingt-quatre avec sursis. Le parquet avait requis contre lui trois ans avec sursis et 12 000 euros d'amende. C'est le seul prévenu condamné à de la prison ferme.

La société française ATMB (Autoroutes et tunnel du Mont-Blanc), concessionnaire du tunnel avec son homologue italienne SITMB, a été condamnée à 100 000 euros d'amende. Sa défense avait été la seule à ne pas demander la relaxe, contrairement à l'ensemble des avocats des 14 autres prévenus, personnes physiques ou morales.

SGTMB, société de gestion française du tunnel, a été condamnée à 50 000 euros d'amende.

La SITMB est condamnée à 150 000 euros d'amende.

Rémy Chardon, président d'ATMB au moment des faits, a été condamné à deux ans avec sursis et 15 000 euros d'amende. Le procureur avait requis contre lui deux ans de prison avec sursis et 30 000 euros d'amende.

Michel Charlet, maire de Chamonix, écope de six mois avec sursis et 1 500 euros d'amende. Le parquet avait requis huit mois avec sursis et 15 000 euros d'amende.

Le groupe automobile suédois Volvo, constructeur du poids lourd dont l'incendie avait été à l'origine de la catastrophe, est relaxé. Le parquet avait réclamé la relaxe, estimant qu'aucune expertise n'avait apporté la preuve d'une défaillance du moteur du camion.

Daniel Claret-Tournier, régulateur côté français, est condamné à seize mois avec sursis et son homologue italien, Marcello Meyseillier, à un an avec sursis. Le parquet avait requis contre eux un an avec sursis.

Les débats avaient duré du 31 janvier au 29 avril.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.