par Pierre-Laurent Ribault

Il ministro rapido

La grosse gaffe. A la fin d'une confrence de presse banale portant sur les mesures pour les dparts en vacances, le ministre italien des transports Pietro Lunardi a dclar que personellement il prfrait rouler seul, la nuit. Un journaliste lui demandant alors s'il roulait quelquefois 150 km/h s'est vu rpondre avec un sourire entendu que oui, et mme parfois plus. Pas vraiment tonnant, sachant que le ministre avait propos en 2003 sans succs de relever la limite sur autoroute 150 km/h sur certains tronons.
La remarque provoquant immdiatement la fureur de nombre de gens, il Signor Lunardi a mis un dmenti, indiquant qu'il plaisantait, et professant son respect scrupuleux et en toutes circonstances des limites lgales. C'est cela, oui. Bien entendu, personne ne l'a cru et l'opposition s'est jet sur l'occasion, la palme de l' propos revenant aux Verts qui lui demandent de dmissionner 150 km/h.
Outre qu'il n'est pas trs malin de faire ce type de confidence juste avant qu'un grand nombre d'Italiens ne prennent la route des vacances, cette bvue ternit l'image du ministre qui avait pourtant oeuvr pour la scurit en introduisant le permis points.
Messieurs les ministres, mditez la msaventure du ministre italien et faites attention ce que vous dites. Parce que c'est dj dsagrable en Italie, mais ici Nicolas Sarkozy n'aimerait pas a du tout mais alors pas du tout.

Source: Sunday Times

Lire galement:
Sarkozy: tous azimuts
Pas de contradiction entre eux...
Pas assez de radars...

Zapping Le Blogauto Essai du Renault Espace - 200 chevaux

La grosse gaffe. A la fin d'une confrence de presse banale portant sur les mesures pour les dparts en vacances, le ministre italien des transports Pietro Lunardi a dclar que personellement il prfrait rouler seul, la nuit. Un journaliste lui demandant alors s'il roulait quelquefois 150 km/h s'est vu rpondre avec un sourire entendu que oui, et mme parfois plus. Pas vraiment tonnant, sachant que le ministre avait propos en 2003 sans succs de relever la limite sur autoroute 150 km/h sur certains tronons.
La remarque provoquant immdiatement la fureur de nombre de gens, il Signor Lunardi a mis un dmenti, indiquant qu'il plaisantait, et professant son respect scrupuleux et en toutes circonstances des limites lgales. C'est cela, oui. Bien entendu, personne ne l'a cru et l'opposition s'est jet sur l'occasion, la palme de l' propos revenant aux Verts qui lui demandent de dmissionner 150 km/h.
Outre qu'il n'est pas trs malin de faire ce type de confidence juste avant qu'un grand nombre d'Italiens ne prennent la route des vacances, cette bvue ternit l'image du ministre qui avait pourtant oeuvr pour la scurit en introduisant le permis points.
Messieurs les ministres, mditez la msaventure du ministre italien et faites attention ce que vous dites. Parce que c'est dj dsagrable en Italie, mais ici Nicolas Sarkozy n'aimerait pas a du tout mais alors pas du tout.

Source: Sunday Times

Lire galement:
Sarkozy: tous azimuts
Pas de contradiction entre eux...
Pas assez de radars...

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

La grosse gaffe. A la fin d'une confrence de presse banale portant sur les mesures pour les dparts en vacances, le ministre italien des transports Pietro Lunardi a dclar que personellement il prfrait rouler seul, la nuit. Un journaliste lui demandant alors s'il roulait quelquefois 150 km/h s'est vu rpondre avec un sourire entendu que oui, et mme parfois plus. Pas vraiment tonnant, sachant que le ministre avait propos en 2003 sans succs de relever la limite sur autoroute 150 km/h sur certains tronons.
La remarque provoquant immdiatement la fureur de nombre de gens, il Signor Lunardi a mis un dmenti, indiquant qu'il plaisantait, et professant son respect scrupuleux et en toutes circonstances des limites lgales. C'est cela, oui. Bien entendu, personne ne l'a cru et l'opposition s'est jet sur l'occasion, la palme de l' propos revenant aux Verts qui lui demandent de dmissionner 150 km/h.
Outre qu'il n'est pas trs malin de faire ce type de confidence juste avant qu'un grand nombre d'Italiens ne prennent la route des vacances, cette bvue ternit l'image du ministre qui avait pourtant oeuvr pour la scurit en introduisant le permis points.
Messieurs les ministres, mditez la msaventure du ministre italien et faites attention ce que vous dites. Parce que c'est dj dsagrable en Italie, mais ici Nicolas Sarkozy n'aimerait pas a du tout mais alors pas du tout.

Source: Sunday Times

Lire galement:
Sarkozy: tous azimuts
Pas de contradiction entre eux...
Pas assez de radars...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.