par Thibaut Emme

Peugeot e-Expert Hydrogen : hybride H2/électricité

Peugeot présente le e-Expert Hydrogen, son véhicule électrique avec une pile à combustible H2. C'est censé permettre un usage intensif de l'électrique sans la contrainte du temps de recharge. Oui mais...

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Peugeot suit d'autres constructeurs qui se sont lancés dans les fourgons à hydrogène. Pour Renault c'est le Master et le Kangoo, pour Peugeot, c'est le e-Expert, le fourgon moyen. L'intérêt de la pile à combustible à hydrogène, c'est qu'elle permet de faire le plein "rapidement" (si on trouve une station H2) et de repartir avec un véhicule électrique 0 émission à l'usage (de l'eau).

Cela permet d'étendre l'autonomie du fourgon par exemple, ou de réduire la taille (et le poids) de la batterie électrique de traction. En revanche, cela ajoute du poids avec la PàC elle-même et les réservoirs de dihydrogène. Peugeot, pardon, Stellantis, a développé ce qu'ils nomment "mid-power plug-in hydrogen fuel cell electric". En clair, on a une batterie rechargeable comme sur un véhicule électrique à batterie classique. Mais, en plus, des réservoirs de H2 et une PàC qui va alimenter la batterie ou le moteur. C'est un hybride hydrogène/électrique.

Cette pile à combustible, on la connait déjà puisqu'elle vient de Symbio (Michelin) tout comme celle qui est sur le Kangoo E-Tech H2. En revanche dans le Kangoo, la PàC a un rôle de "range extender" et n'aliment jamais le moteur électrique. La PàC est alimentée par trois réservoirs sous 700 bars. C'est 4,4 kg de H2 au total de possible. Les réservoirs sont sous le plancher arrière ce qui n'obère pas le volume de chargement.

Hybride rechargeable et hydrogène

Résultat, ce Peugeot e-Expert Hydrogen est un compromis. La batterie lithium ion de traction ne fait que 10,5 kWh de capacité et génère 90 kW de puissance. Elle est située sous les sièges. Elle est reliée à un chargeur embarqué triphasé de 11 kW, situé dans le compartiment moteur. Résultat, sa petite capacité permet une recharge complète en moins d'une heure sous 11 kW.

Le moteur électrique est à aimants permanents et d’une puissance de 100 KW, pour 260 Nm de couple. C'est la même motorisation que le PEUGEOT e-EXPERT, électrique classique. L'autonomie est en cours d'homologation, mais Peugeot annonce plus de 400 km "tous pleins faits". Pour le volume de chargement, mais aussi la charge utile ou la capacité de remorquage, rien ne change.

  • Jusqu’à 6,1m³ de volume de chargement,
  • Jusqu’à 1100 kg de charge utile,
  • Jusqu’à 1000 kg de capacité de remorquage.

Le système « mid-power plug-in hydrogen fuel cell electric » permet différentes phases de fonctionnement :

  • Au démarrage et à petite vitesse : la batterie haute-tension seule fournit au moteur électrique la puissance nécessaire à la traction,
  • A vitesse stabilisée : la pile à combustible fournit l’énergie directement au moteur électrique,
  • Dans les phases d’accélération, de dépassement ou en côte : la pile à combustible et la batterie haute-tension sont associées pour fournir ensemble l’énergie au moteur électrique,
  • Lors des phases de freinage et de décélération : le moteur électrique permet la recharge de la batterie haute-tension.

La batterie haute tension est garantie 8 ans ou 160 000 km. Peugeot ne parle pas de la garantie de la PàC, s'il y en a une autre que la garantie constructeur.

Notre avis, par leblogauto.com

L'hydrogène combiné à l'électrique de cette façon c'est techniquement intéressant. Peugeot peut ainsi réduire la batterie pour une capacité qui donne en gros 30 à 50 km d'autonomie au fourgon avec chargement. Les 4,4 kg de H2 permettent d'assurer de plus longs trajets.

Mais, il reste la quasi absence de stations H2, et pire, de stations H2 700 bars (sous 350 bars on mettra 2 fois moins de H2 donc deux fois moins d'autonomie). Le H2 reste cher et la plupart du temps issu de ressources fossiles. Enfin, si on le génère avec de l'électricité, le rendement global électricité > H2 > électricité peine à dépasser les 20%.

Pour résumer

L'hydrogène est poussé par certains comme la solution pour la mobilité électrique. En effet, le plein peut se faire rapidement et cela s'adapte sur un véhicule électrique via un prolongateur d'autonomie. Ici, Peugeot présente son e-Expert Hydrogen, fourgon électrique à hydrogène.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.