Hopium : 2 millions d'euros de la Normandie
par Thibaut Emme
La voiture à hydrogène a besoin d'oxygène !

Hopium : 2 millions d'euros de la Normandie

Début janvier on vous disait qu'Hopium était dans le dur. La région Normandie vient d'accorder un prêt de 2 millions d'euros. Cela ne suffira sans doute pas à sortir Hopium de l'ornière, mais cela va donner un peu d'oxygène. Pour combien de temps encore ?

Zapping Le Blogauto Essai de l'Abarth 500E

Hopium a décidé de s'implanter près de Vernon en Normandie. Depuis, la région soutient le projet de voiture à pile à combustible à hydrogène. Jusqu'à présente, la région accompagnait le projet, désormais elle en est créancière. En effet, c'est un prêt à taux zéro qui vient d'être accordé par la région à la société créée par le pilote Olivier Lombard.

Le prêt est remboursable au bout de 18 mois, et officiellement, "doit permettre à Hopium d’accélérer ses projets R&D concernant notamment sa pile à combustible hydrogène afin d’accélérer dans la course d’un marché international très concurrentiel". Officieusement, cela permet à Hopium de respirer un peu le temps de trouver de nouveaux investisseurs. De l'oxygène pour la voiture à hydrogène, en somme.

Déployer la stratégie de R&D

Sylvain Laurent, directeur général d’Hopium : "C’est une très bonne nouvelle pour le déploiement de notre stratégie R&D. Cette aide va permettre de multiplier nos investissements. Elle permettra dès demain à nos équipes d’accélérer pour que notre pile à combustible hydrogène voie le jour avant la fin de l’année 2023".


Philippe Baudillon, directeur général délégué d’Hopium : "Nous tenons évidemment à remercier la région Normandie qui nous accompagne depuis de nombreux mois. Ce soutien apporte un élan supplémentaire à Hopium pour atteindre ses objectifs. Nous sommes très heureux de pouvoir compter sur la région Normandie dans notre développement mais également de participer au plan Normandie hydrogène qui nous considérons comme un projet d’avenir majeur".

Notre avis, par leblogauto.com

Sans se vouloir pessimistes, cela semble mal engagé pour Hopium. Cela rappelle un peu la région Poitou-Charentes (dirigée par Ségolène Royal) qui soutenait la MIA face à la promesse d'emplois des ex-Heuliez préservés. Ce prêt à taux nul remboursable dans 18 mois est une bouée de sauvetage. Mais cela ne durera pas 18 mois, c'est certain. Hopium brûle du cash à défaut d'hydrogène.

Selon le journal économique Les Echos, Hopium aurait perdu 9,5 millions d’euros rien qu'au premier semestre 2022 (S1 2022). Les liquidités disponibles, toujours selon le quotidien, étaient passées de près de 5 millions à mi-2021 à quelques dizaines de milliers d'euros un an plus tard. Si d'ici 6 mois il n'y a pas un partenaire qui vole au secours du constructeur automobile, cela pourrait bien être la fin.

 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

La Normandie accorde un prêt à taux nul de 2 millions d'euros à la société Hopium. Le constructeur de véhicules premium à hydrogène est dans le rouge carmin. Un peu d'oxygène pour la société qui n'a encore rien produit en série.

Mais d'autres investisseurs vont devoir vite arriver sous peine de parler d'Hopium au passé.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.