par Elisabeth Studer

Alliance des équipementiers auto Schaeffler et Symbio dans l’hydrogène

L’hydrogène a le vent en poupe … Largement porté par les subventions … Les équipementiers automobiles Symbio et Schaeffler ont annoncé mardi la création à Haguenau (Bas-Rhin), à partir de 2024, de leur coentreprise "Innoplate" dont l’objectif est de produire un composant stratégique des piles à combustible : des plaques bipolaires (BPP).

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Industrialisation de plaques bipolaires à grande échelle

Les deux partenaires ont indiqué lors d'une conférence de presse que la coentreprise avait pour objectif d"industrialiser la production de plaques bipolaires à grande échelle". Et ce, via un investissement de plus de 100 millions d'euros d'ici 2030.

Pour mémoire, les plaques bipolaires, empilées par centaines avec des membranes dans une pile à combustible, permettent de produire l'électricité pour notamment alimenter le moteur électrique d'une voiture. Schaeffler, spécialiste allemand de l'emboutissage, produisait déjà des plaques pour les électrolyseurs et les piles à combustible à Haguenau, où le groupe a son siège français.

Un partenariat avec Symbio pour une entrée rapide sur le marché

Le partenariat établi avec Symbio, co-entreprise spécialisée dans l’hydrogène établie entre Faurecia et Michelin, lui "permettra une entrée rapide sur le marché", a souligné Klaus Rosenfeld, PDG de Schaeffler, dans un communiqué.

Une capacité initiale capable d’alimenter un grand constructeur automobile

Le site de Haguenau, qui produit des pièces en acier pour les moteurs ou les châssis, aura une capacité initiale de 4 millions de plaques bipolaires en acier par an, notamment destinées à satisfaire les besoins d'un grand constructeur automobile.

Les partenaires veulent à terme produire environ 50 millions de plaques dans le monde. L'activité, "qui ambitionne une production avec zéro émissions nettes de CO2", emploiera 40 personnes à ses débuts. Les partenaires envisagent de créer "plus de 120 emplois qualifiés en France" d'ici 2030.

Sécuriser la capacité de production en série

Selon Symbio, Innoplate permettra de » sécuriser la capacité de production en série nécessaire pour supporter les programmes de ses clients les plus importants et l'adoption de la mobilité hydrogène par le marché", a déclaré son PDG Philippe Rosier. "L'émergence d'une économie hydrogène et la transition énergétique dépendront largement de l'industrialisation de chaînes de valeur fiables pour les nouvelles technologies" estime quant à lui le PDG de Schaeffler.

Notre avis, par leblogauto.com

La co-entreprise a pour atout de combiner le savoir-faire de trois fournisseurs automobiles européens majeurs et d’un leader mondial de la technologie des piles à combustible. Lesquels parient sur le développement de l’économie de l’hydrogène. Lequel bénéficie largement de subventions, ne l’oublions pas.

Sources : Schaeffler, Symbio

 

Pour résumer

L’hydrogène a le vent en poupe … Largement porté par les subventions … Les équipementiers automobiles Symbio et Schaeffler ont annoncé mardi la création à Haguenau (Bas-Rhin), à partir de 2024, de leur coentreprise "Innoplate" dont l’objectif est de produire un composant stratégique des piles à combustible : des plaques bipolaires (BPP).

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.