McLaren : une 750S Lancer le diaporama
McLaren 750S Triple Crown
+13
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

McLaren : une 750S "patchwork" Triple Crown

Pour son 60ème anniversaire, McLaren n’en finit plus de célébrer son prestigieux passé sportif. Après les trois livrées iconiques utilisées par le team Indycar McLaren Arrow, et une MCL60 spéciale, le thème 3-7-59 célèbre le succès en sport automobile de McLaren qui a gagné la « Triple Crown » en remportant les 500 Miles d'Indianapolis, le Grand Prix de Monaco et les 24 heures du Mans.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Le loto de McLaren

3, 7 et 59 sont les numéros de course des trois voitures lauréates qui ont triomphé en 1974, 1984 et 1995 : le 3 figurait sur la M16D pilotée par Johnny Rutherford lors de la 500 Miles d’Indianapolis de 1974 ; le 7 sur la McLaren MP4/2 d'Alain Prost, victorieuse à Monaco en 1984 ; et le 59 sur la McLaren F1 GTR, pilotée jusqu'à la victoire au Mans en 1995 par Yannick Dalmas, Masanori Sekiya et JJ Lehto.

Cette fois-ci, l’hommage se limite à un modèle unique, la récente 750S, évolution de la 720S, dévoilée par Lando Norris, Pato O'Ward, pilote IndyCar pour McLaren, et Derek Bell, ancien quadruple vainqueur des 24 heures du Mans, qui a participé deux fois au volant d'une McLaren F1 GTR.

La 750S a été dévoilée au Velocity Invitational, le festival du sport automobile de luxe qui se déroule en Californie, aux États-Unis. Il a fallu plus de 1 200 heures pour peindre cette œuvre d'art qui combine plus de 20 couleurs de peinture et effets différents faisant référence aux trois courses de la « Triple Crown » et aux voitures McLaren lauréates.La livrée extérieure est complétée par un intérieur spécialement conçu avec d’autres détails faisant référence à la « Triple Crown ».Seules six voitures avec des variations du thème 3-7-59 seront créées, toutes étant des exemplaires de la nouvelle McLaren 750S. Par contre, désolé pour ceux qui souhaiteraient l’acquérir, mais chacun de ces modèles uniques a déjà été vendu.

Démonstrateur MSO

Comme souvent avec ce genre de projets, le thème 3-7-59 sert de vitrine aux capacités de peinture de McLaren et de son département MSO, en incorporant plus de 20 couleurs pour créer l'extérieur de la voiture. Pour obtenir la profondeur et les détails étonnants de chaque exemplaire, les techniciens se sont appuyés sur des décennies d'expérience et de techniques développées pour réaliser les commandes spéciales des clients.

L'avant s'inspire de la livrée blanche et rouge de la McLaren MP4/2, avec le numéro 7 figurant sur le capot et intégré dans une interprétation expressive « éclatée » de la livrée de la voiture de F1. Les deux côtés rendent hommage à la McLaren F1 GTR qui a remporté la 24 Heures du Mans en 1995, avec sa couleur grise et son numéro de course 59 ainsi que le point vert vif affiché sur la voiture pour indiquer son inscription à la catégorie GT1 de la célèbre course de 24 heures.

S'inspirant de la McLaren M16D, le tiers arrière emprunte la couleur orange de la lauréate de la 500 Miles d’Indianapolis de 1974, mais, comme la voiture d’origine, le numéro 3 est bleu. Sur le côté portant le numéro de course de la M16D, la peinture orange s’estompe dans le gris de la F1 GTR grâce à un effet de drapeau à damier tourbillonnant.

De l'autre côté de la voiture, grâce à une nouvelle technique développée par MSO : une « éclaboussure » d'un bleu saisissant, inspiré de la couleur du numéro de course et créé à l'aide d'un processus vectoriel, jaillit sur la voiture. Ce procédé utilise une « éclaboussure » scannérisée, créée sur une toile comme modèle pour l'effet de peinture, et ensuite agrandie. L'utilisation de quatre nuances de bleu donne à l’« éclaboussure » un look tridimensionnel, bien qu'elle reste complètement au ras de la surface de la voiture.

Les jantes en alliage Vortex Satin Black enveloppent des étriers de frein finis en bleu, rouge et Le Mans Gold, ce qui fait encore une fois référence aux trois voitures ayant remporté la « Triple Couronne ».

Clins d'oeil et détails cachés

La livrée comporte trois codes QR - à l'extérieur et à l'intérieur - qui permettent chacun d'accéder à la page web décrivant la voiture en détail. Sous une lumière spécifique et un angle particulier, le reflet du motif « 3-7-59 » brille sur le support des phares abritant les feux LED. À l'arrière, un logo MSO électrochrome s’allume dans le feu de freinage monté sur la face inférieure de l'aérofrein.

McLaren a créé des détails extérieurs en feuille d'argent. Le logo en argent de la « Triple Couronne » avec une merveilleuse finition patinée – en fait, l’une des nombreuses applications de la marque sur l’ensemble du véhicule – est situé sur la porte inférieure des deux côtés de la 750S arborant le thème 3-7-59. Il a été appliqué à l'aide de techniques de dorure développées en interne par McLaren pour obtenir l'effet souhaité.

Les pédales, qui sont décorées d'un motif gravé au laser reprenant certains détails de la peinture extérieure de la voiture, sont revêtues de céramique et d'étoiles blanches, noires et orange de la « Triple Couronne ». Les mêmes étoiles sont peintes sur les seuils de porte en fibre de carbone apparente. Une fois les portes ouvertes, on découvre un troisième détail caché : la plaque de dédicace de la voiture, qui rend un hommage unique et spécial au succès de McLaren en Formule 1 et au Grand Prix de Monaco, et qui comprend un véritable morceau de carrosserie en fibre de carbone rouge et blanc de la voiture de formule 1.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

McLaren continue de célébrer ses succès historiques en sport automobile à l'occasion du 60ème anniveraire de la marque créee par Bruce McLaren. Ctte fois-ci, la 750S mélange en une seule livrée le orange Indycar, le blanc et rouge de la McLaren-TAG de 1984 et le noir de la F1 GTR LM de 1995.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos