Arrivée du Tour Auto à CannesLancer le diaporama
Arrivée Tour Auto Cannes 2023
+41
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Arrivée du Tour Auto à Cannes

Samedi 22 avril s'est tenue à Cannes l'arrivée du Tour de France automobile, organisé par Peter Auto.

Zapping Le Blogauto Essai Opel Grandland GSE

La veille, les concurrents avaient fait étape sur le circuit du Castellet. Pour la dernière journée, les concurrents, plus de 230 (130 en compétition, 108 en régularité), repartaient du circuit pour plusieurs spéciales qui les emmenaient vers Aubagne, puis le Pays de Fayence dans le Var et enfin sur la Croisette, le parc fermé se tenant à proximité du Palais des festivals.

Parmi les équipages les plus médiatisés, on trouvait évidemment l'immense Henri Pescarolo, quadruple vainqueur des 24 heures du Mans, qui évoluait aux côtés de Michel Perin sur une Shelby Cobra 289 de 1965, ou, dans la catégorie des personnalités médiatiques, le duo Dominique "Turbo" Chapatte et François "Vintage Mecanic" Allain sur une Renault 4CV de 1950 aindi que Gregory Galiffi, de Direct Auto, au volant d'une BMW 3.0 CSL. N'oublions pas aussi que, dans les voitures ouvreuses, se trouvait le grand Ari Vatanen au volant d'une BMW.

Un plateau toujours aussi éclectique

Du côté français, c'est surtout Alpine qui a représenté les couleurs tricolores avec plusieurs berlinettes A110, alors que l'Allemagne, l'Italie, l'Angleterre et les USA étaient en force. D'outre-Manche évoluaient une armada de Jaguar XK ou E-Type, des Austin Mini Cooper S, des MG, des Triumph TR3/TR4 et autres Morgan.

Du côté transalpin, plusieurs Ferrari étaient engagées, dont des 308 Groupe IV Michelotto, 275 GTB et aussi une spectaculaire 512M du Mans qui a malheureusement abandonné. Le Biscione était aussi de la partie avec des Alfa Romeo Giulia 1750 GTAm et Giulietta Sprint. En pleine renaissance, Lancia était représentée par des Fulvia HF et une Lancia Stratos. Plus rare, une De Tomaso Pantera grise.

 

D'outre-Rhin, Porsche était évidemment en force avec ue floppée de 911 2.0, 2.0 T, 2.3 ST et autres Carrera RSR, tandis que BMW alignait des 3.0 CSL, 2002 TI et aussi deux spectaculaires M1 Procar. L'étoile n'était pas absente évidemment, avec des 300 SL, 280 SL et une Mercedes Ponton dessinée par Paul Braque.

Au Classement général Compétition VHC, Berchon–Bordier sur Jaguar Type E l’emportent devant Wakeman – Blakeney-Edwards(Cobra 289) et Bonnardel – Bonnardel (Jaguar Type E)          

AucClassement général Compétition classes G/H/I, Roddaro–Speyer sur Porsche 911 2,3 ST devancent Meinrenken–Schroder (Alfa 1750 GTAm)et Pernaut – Blyenberg (Ford Capri RS2600)   

En régularité, Hamoniau–Dupard (Ferrari 250 GT Lusso) l’emportent devant Martens–Pyck(Mini Cooper S) et Poels–Prat(Mercedes 300 SL)

Un Purosangue en visite

L'arrivée du Tour a aussi été l'occasion de "spotter" le Ferrari Purosangue, assez impressionant et plus beau qu'en photo, même si un SUV Ferrari ne passe pas auprès des puristes. Néanmoins, sa ligne est sans commune mesure avec un Urus plus massif et carré.

 

A

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le Tour Auto Optic 2000 est arrivé à son terme sur le Croisette à Cannes, à l'issue d'une ultime étape qui s'ébrouait depuis le circuit du Castellet et traversait le Var. L'occasion de voir un superbe défilé de véhicules allant de 1950 à 1983.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos