Zhou et Bottas rempilent chez Sauber-Audi, cela sent mauvais pour Pourchaire
par Thibaut Emme

Zhou et Bottas rempilent chez Sauber-Audi, cela sent mauvais pour Pourchaire

Ah si Théo Pourchaire avait été titré en F2 l'an passé, son avenir aurait sans doute été plus simple. Mais ce ne fut pas le cas et l'avenir s'annonce compliqué pour le Français.

Zapping Le Blogauto Au volant avec Chat GPT

En effet, du côté de Sauber (Alfa Romeo jusqu'à la fin de la saison 2023), on est content de la paire de pilotes actuelle et on a décidé de les signer pour une année supplémentaire. Si du côté de Zhou on a en effet de bons résultats (vu le peu d'expérience du pilote), en revanche côté Bottas, on a plus l'impression qu'il est en mode dilettante ou fin de carrière.

Néanmoins, cela rempile. Théo Pourchaire, pilote protégé par Sauber sera encore pilote de réserve (l'un des pilotes de réserve précise Alfa Romeo Stake F1 Team). Il faut dire qu'en l'absence de résultats très probants en Formule 2, il est difficile de changer l'un des titulaires pour Théo, hélas pour lui. Un titre en F2 changerait peut-être la donne pour 2025 ou 2026. Mais pour le moment, c'est bouché.

La saison de Formule 2 touche à sa fin. Il ne reste que le weekend de Yas Marina aux Emirats Arabes Unis du 24 au 26 novembre 2023. Pourchaire est leader du championnat avec 25 points d'avance sur Vesti. Mais mathématiquement, rien n'est joué puisque chaque weekend peut rapporter 39 points (25 pour la victoire en course principale, 10 en course sprint, 2 points pour la pole et 1 point pour les meilleurs tours en course).

Si Pourchaire a réalisé une saison solide avec 9 podiums (2 ou 3e place), il n'a remporté qu'une seule course contre 5 pour Frederik Vesti, plus irrégulier. Une victoire lors du dernier weekend et le titre serait un gros plus pour son avenir. Il est encore jeune mais le train de la F1 est en train de partir sans lui. Surtout, qu'il soit titré ou pas, il ne pourra pas rempiler pour une 4e saison de F2. S'il est titré, ça lui est interdit par le règlement, et s'il n'est pas titré, cela pourrirait définitivement sa progression. Donc en 2024, on pourrait le voir dans le rôle de pilote de réserve, mais aussi en Super Formula. C'est le championnat de monoplace japonais qui accueille souvent des pilotes dans la salle d'attente de la F1. Gasly est passé par là, et cette année, Liam Lawson y participe (quand il n'est pas le remplaçant du remplaçant chez AlphaTauri).

Bref, les places en F1 sont toujours aussi peu nombreuses et les pilotes potentiels toujours aussi nombreux. Théo n'échappe pas à la règle qui veut qu'il faut être "exceptionnel" ou arriver au bon moment pour passer titulaire en F1. Zhou donnant satisfaction, Sauber préfère jouer la continuité, et cela se comprend.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Sauber-Alfa Romeo alignera en 2024 la même paire de pilotes titulaires, Zhou et Bottas. L'équipe, qui doit changer de nom à la fin de la saison, prolonge aussi le Français Théo Pourchaire en tant que pilote réserviste et de développement. Pour Théo, l'avenir passe sans doute par la Super Formula en attendant un hypothétique baquet de titulaire en F1.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.