par Nicolas Anderbegani

Sebastian Vettel annonce sa retraite en fin de saison !

Le quadruple champion du monde allemand l'a annoncé ce matin sur sa page Instagram.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

L'avenir de Sebastian Vettel était en question depuis quelques temps, entre l'attente d'une eventuelle prolongation avec Aston Martin voire un passage avec Mclaren, que l'allemand a écarté d'un revers de main lors du dernier grand prix.

Finalement, et ce n'est peut-être pas une grande surprise, Vettel a confirmé qu'il prendrait sa retraite à l'issue de la saison 2022. Insistant sur sa volonté de consacrer plus de temps à sa famille, Vettel a peut-être aussi été influencé par les progrès tardant à venir du côté d'Aston Martin mais aussi par ses préoccupations écologiques, vu les critiques assez récurrentes qu'il a pu formuler à l'encontrer de la discipline à ce sujet. Depuis quelques temps, beaucoup d'observateurs jugeaient le pilote Aston Martin moins concerné par les enjeux de la compétition.

A seulement 35 ans, Vettel va donc achever une belle carrière commencée en 2007 avec une pige chez BMW. Pur produit de la filière Red Bull, Vettel se révèle pleinement en 2008 avec une victoire magistrale sous la pluie à Monza au volant de la modeste Toro Rosso, ce qui lui ouvre les portes de Red Bull. Bon timing, au moment où l'écurie autrichienne amorce son ascension. S'en suivront 4 titres mondiaux consécutifs entre 2010 et 2013. Si le premier fut le plus spectaculaire, obtenu lors du dernier grand prix d'Abu Dhabi, ceux de 2011 et 2013 seront obtenus après des saisons dominatrices.

Mis en difficulté par Ricciardo en 2014, Vettel rejoint Ferrari en 2015 avec l'espoir de ramener le titre chez les rouges comme le fit en son temps son idole Michael Schumacher. Mais l'idylle avec Ferrari tournera à l'amertume, après des saisons 2017 et 2018 frustrantes, où le titre était jouable mais fut raté, entre erreurs stratégiques de la Scuderia mais aussi des erreurs de pilotage de plus en plus fréquentes du pilote allemand, qui commencent à lui attirer des critiques. En 2019, Vettel connait une cohabitation difficile avec Charles Leclerc puis à l'issue d'une saison 2020 désastreuse pour Ferrari, il quitte Maranello pour rejoindre Aston Martin. Malgré quelques coups d'éclat par ci par là, la sauce ne prend pas et Vettel n'a jamais donné l'impression de retrouver son mordant des années Red Bull.

Populaire, apprécié pour ses traits d'humour et son franc parler, il reste tout de même l'un des pilotes disposant des plus beaux palmarès de la F1, avec 4 titres, 53 victoires et 57 poles positions ! Quand même !

 

 

 

"J'ai eu le privilège de travailler avec de nombreuses personnes fantastiques en Formule 1 au cours des 15 dernières années, il y en a beaucoup trop pour les mentionner et les remercier", a-t-il déclaré dans le cadre de l'annonce de sa retraite.

"Au cours des deux dernières années, j'ai été pilote Aston Martin et, bien que nos résultats n'aient pas été aussi bons que nous l'espérions, il est très clair pour moi que tout ce qui est en train d'être mis en place est ce dont une équipe a besoin pour concourir à un niveau très élevé dans les années à venir."

"J'ai vraiment aimé travailler avec un groupe de personnes aussi formidables. Tout le monde – Lawrence [Stroll, le grand propriétaire], Lance [Stroll, son coéquipier], Martin [Whitmarsh, PDG d'Aston Martin Performance Technologies], Mike [Krack, le nouveau directeur d'équipe], les cadres, les ingénieurs, les mécaniciens et le reste de l'équipe – est ambitieux, compétent, expert, dévoué et amical, et je leur souhaite à tous le meilleur."

"J'espère que le travail que j'ai fait l'année dernière et que je continue à faire cette année sera utile au développement d'une équipe qui gagnera dans le futur, et je travaillerai aussi dur que possible d'ici la fin de l'année avec cet objectif en tête, en donnant comme toujours le meilleur de moi-même lors des 10 dernières courses."

"La décision de prendre ma retraite a été difficile à prendre et j'ai passé beaucoup de temps à y réfléchir. À la fin de l'année, je veux prendre un peu plus de temps pour réfléchir à ce que je vais faire ensuite. Il est très clair pour moi que, étant père, je veux passer plus de temps avec ma famille. Mais aujourd'hui, il ne s'agit pas de dire au revoir. Il s'agit plutôt de dire merci à tout le monde, et surtout aux fans. La Formule 1 ne pourrait pas exister sans leur soutien passionné."

Ce retrait va ouvrir de nouvelles possibilités lors du mercato. Lance Stroll n'a peut-être pas les épaules assez solides pour être un leader, et Aston cherchera sans doute à recruter du calibre. Ricciardo est fragilisé chez Mclaren, à moins que l'on fasse le pari de la jeunesse, avec des pépites qui cherchent à être casées.N'oublions pas aussi que Aston est lié à Mercedes, et que l'étoile dispose en réserve de pilotes reconnus, comme De Vries et Vandoorne en Formule E.

 

Pour résumer

Sebastian Vettel vient d'annoncer qu'il prendra sa retraite de la Formule 1 à l'issue de la saison 2022. Il ne poursuivra donc pas avec Aston Martin, ce qui pourrait contribuer à accélérer la silly season du marché des transferts.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.