par La rédaction

Red Bull : il n'y aura pas de consignes, jusqu'à la fin !

Avoir deux pilotes à se battre pour le titre de champion du Monde de F1 jusqu'au bout n'est pas forcément ce qu'une équipe espère, car la tension pourrait constituer entre eux un risque et conduire à des erreurs sur la piste,et mener à un fiasco total au classement général. Mc Laren Mercedes, 2007, Fernando Alonso, Lewis Hamilton ça vous revient ? Y aura t-il le même syndrome chez Red Bull cette année ?

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Christian Horner, PDG de Red Bull, a en tout cas nié donner quelque consigne que ce soit, et laisse se pilotes (Vettel et Webber), libres. "C'est un "uxe d'avoir deux pilotes à se battre pour la couronne en F1 jusqu'au dernier drapeau à damier".

Plus tôt cette année, lorsque Mark Webber avait une victoire de retard sur son coéquipier Sebastian Vettel au championnat, son manager, Flavio Briatore, avait demandé à Red Bull de tout faire pour aider Webber... Mais il semble que l'équipe Autrichienne ait une approche égale, et continue à donner aux deux pilotes les mêmes chances pour le titre avec désormais 15 points d'écart, avec 3 courses à disputer.

"Briatore n'a rien à dire" a même déclaré Horner dans une interview sur le site officiel de la F1. "Bien sûr, je peux imaginer que Flavio préférerais que nous agissions comme Ferrari pour concentrer tous nos efforts vers un seul pilote, mais ce serait malhonnête, car les deux sont en plein milieu d'une belle lutte pour le titre. La seule chose que nous attendons d'eux, c'est qu'ils ne se gênent pas les uns les autres". a rajouté Horner. "Si deux gars se battent pour le titre le plus prestigieux en sport auto, et bien la tension fait partie du jeu". Si l'on met l'incident survenu au grand prix de Turquie, il faut avouer que la compétition qui existe en interne est bonne, et permet à Red Bull de faire forte impression cette année. Horner le sait, la force de son équipe est justement de laisser ses pilotes... "Je promets que l'équipe ne va pas s'immiscer dans la course pour le titre entre nos pilotes", a t-il ajouté.

Pour résumer

Avoir deux pilotes à se battre pour le titre de champion du Monde de F1 jusqu'au bout n'est pas forcément ce qu'une équipe espère, car la tension pourrait constituer entre eux un risque et conduire à des erreurs sur la piste,et mener à un fiasco total au classement général. Mc Laren Mercedes, 2007, Fernando Alonso, Lewis Hamilton ça vous revient ? Y aura t-il le même syndrome chez Red Bull cette année ?

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.