Credit Photo - design sean bull
par Nicolas Anderbegani

Porsche va acquérir 50% de Red Bull Technology

C’est un secret de polichinelle, et un premier document officiel antitrust a fuité : Porsche entrera en Formule 1 en 2026 en tant que partenaire avec Red Bull. Une joint-venture et un rachat de 50% des parts de Red Bull technology sont prévus.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Petit message subliminal lors de la parade des pilotes au Castellet, qui se fait désormais pour chaque pilote individuellement sur un véhicule classique en lieu et place du camion: Max Verstappen et Sergio Perez étaient juchés sur des Porsche 356 Speedster )

Après des mois de rumeurs de plus en plus fondées, une première preuve hautement officielle du projet a été divulguée, en attendant le communiqué de presse officiel pour la forme. En raison d'une obligation de publication des autorités responsables, il a maintenant été confirmé que Porsche reprendra 50% du programme de Formule 1 de Red Bull

Deux projets associés

Plusieurs médias allemands, dont Motorsport-total, ont dégainé en premier l’information, grâce à la diffusion d’un document émanant du conseil de la concurrence marocain indiquant l'approbation d'abord d’une « joint-venture » entre Porsche et Red Bull Gmbh pour « le développement et la production d’une unité de puissance. » mais aussi dans un second temps le rachat à hauteur de 50% des actions du programme Red Bull Technology par le constructeur allemand, pour la partie fabrication châssis.

Il faut le savoir : Porsche et Red Bull ont dû signaler leur projet commun aux autorités antitrust, y compris dans une vingtaine de pays hors Union européenne. La législation marocaine, par exemple, prévoit que ces demandes sont soumises à une obligation de publication après approbation. D’après ce document, les deux parties sont invitées à divulguer leur entente dans les 10 jours suivants, soit jusqu’au 4 août, pour dévoiler leur accord. Un bon timing donc, au début de la trêves estivale et avec une dynamique victorieuse pour Red Bull au championnat.

Retard à l'allumage

Dans un premier temps, le projet commun aurait dû être officiellement communiqué lors du grand prix d'Autriche il y a trois semaines mais le communiqué de presse a dû être à nouveau reporté car le Conseil mondial du sport automobile de la FIA n'a pas approuvé le règlement moteur de 2026 le 29 juin, comme annoncé, or l’adoption du nouveau règlement moteur est une condition sine qua non pour que Porsche communique officiellement son entrée en Formule 1.

Cela confirme ce qui a été l'un des secrets les moins bien gardés de la Formule 1 pendant des mois : Porsche n'entrera pas seulement en Formule 1 en tant que fournisseur du groupe motopropulseur, mais aussi en tant que partenaire à 50 % de Red Bull. Cela a l'avantage que de grandes parties de l'unité motrice peuvent être développées et construites sous un même toit chez Red Bull Powertrains à Milton Keynes.

L'équipe sœur AlphaTauri commencera selon toute probabilité également avec la puissance Porsche - tout le reste serait illogique en raison des synergies souhaitées entre Red Bull Racing et AlphaTauri - mais restera à 100% entre les mains de Red Bull GmbH.

Audi : toujours en négociation avec Sauber

La deuxième marque du groupe Volkswagen, dont l'entrée en Formule 1 a déjà été approuvée par toutes les instances nécessaires, Audi, n'est pas aussi avancée dans son projet que Porsche. La société basée à Ingolstadt négocie toujours avec le propriétaire de Sauber, Finn Rausing, pour acquérir 75% des actions de l'équipe.

Des doutes sont apparus récemment car le PDG de Volkswagen, Herbert Diess, fervent défenseur du projet F1, a annoncé sa démission le 22 juillet. Cependant, le 1er septembre, Diess sera remplacé par le PDG de Porsche AG, Oliver Blume, qui était déjà l'un des grands supporters du programme de Formule 1 au niveau de la marque Porsche.

Pour résumer

Porsche va se donner d'emblée les moyens de ses ambitions en vue de son arrivée en Formule 1 en 2026, en s'associant à l'écurie Red Bull. Une joint-venture sera créée pour développer les moteurs, tandis que Porsche va racheter 50% des parts de Red Bull Technology pour l'activité châssis.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.