Les statistiques affolantes de la saison 2023 de Formule 1
Credit Photo - Oracle Red Bull Racing
par Thibaut Emme

Les statistiques affolantes de la saison 2023 de Formule 1

La saison de F1 2023 s'est clôt par le grand-prix d'Abu Dhabi. Il est temps de se retourner sur cette année incroyable avec quelques statistiques. Evidemment, le triple champion du monde, Max Verstappen, est à l'honneur.

Zapping Le Blogauto Essai de l'Abarth 500E

Cette saison, Verstappen a réalisé 10 victoires consécutives. Ce faisant, il a battu le record de Sebastian Vettel avec 9 victoires de rang, établi en 2013. Plus hallucinant, Verstappen a réussi aussi 7 victoires consécutives en fin de saison. Il a donc le record, et la 3e performance. S'il débute par 2 victoires ou plus en 2024, il égalera ou dépassera son record. Il a aussi réalisé 15 top 2 (1er ou 2d de la course) d'affilée, comme Schumacher à cheval sur deux saisons.

La statistique affolante, c'est le premier pilote de l'histoire de la F1 à parcourir plus de 1000 tours en tête d'un grand-prix. Evidemment, 22 courses (23 prévues) dans la saison, cela aide. Mais, même si on se réfère au ratio, Verstappen dépasse la légende Jim Clark. Verstappen a parcouru 75,70 % des tours en tête, quand Clark a atteint 71,47 % en 1963. Cette statistique montre à quel point le Batave a ultra-dominé la saison.

Une humiliation pour Perez

La domination a aussi été comptable ! Verstappen a humilié tout le monde, et surtout son coéquipier Perez. A matériel égal, Verstappen a plus de deux fois plus de points que le Mexicain : 575 contre 285 (+101,7 %). Le plus grand écart avant 2023 était encore la saison 2013 quand Vettel avait 155 points de plus qu'Alonso (+64 %). Cette saison, Verstappen a réalisé 6 coups du chapeau (hat trick) c'est-à-dire pole+victoire+meilleur tour en course. Il en totalise désormais 11 à égalité avec Jim Clark, mais encore loin des 19 de Hamilton et les 22 de Schumacher.

Avec 19 victoires sur 22 courses, Verstappen efface des tablettes un certain Verstappen. Mais, là encore, même en passant en pourcentages, Verstappen n'efface pas moins qu'Alberto Ascari qui en 1952 avait remporté 6 courses sur 8 soit 75%. Ici, Max est à 86,36 %. Même Schumacher et Ferrari en 2004 n'ont pas fait mieux que 72,22 %.

Grâce à cette domination de Verstappen, et l'aide de Perez, Red Bull aussi a décroché ses records. 21 victoires en 22 courses, soit 95,45 %. C'est mieux que Mercedes en 2016 qui dominait avec Rosberg et Hamilton. Avec 15 victoires consécutives (depuis Abu Dhabi 2022), Red Bull explose McLaren qui en 1988 avait réalisé 11 victoires de rang, ou même Ferrari en 2002, Mercedes en 2015, Mercedes en 2016 et Mercedes à cheval sur 2018-2019 qui avaient enfilé 10 victoires d'affilée. Si on ne tient compte que d'une seule saison Red Bull a le record avec 14 unités.

Red Bull plus fort que Mercedes, et bientôt devant Lotus

Avec 860 points, Red Bull bat Mercedes 2016 qui avait établi le record à 765. Même si on ramène au nombre de courses dans l'année, on a Red Bull qui a marqué 39,09 points par course, quand Mercedes en marquait 36,42 en 2016. Impressionnant, alors que Perez n'a pas été toujours 2 ou 3e des courses, loin de là.

Si 2024 est comme 2023 (même moins dominatrice pour Red Bull), le constructeur autrichien dépassera Lotus en matière de titre constructeur (6 pour RBR contre 7 à Lotus). Lotus sera aussi bientôt dépassé en nombre de pole position. Il n'en manque "que" 12 pour que Red Bull dépasse la mythique écurie. En quelques années, Red Bull s'est hissé dans le Top 5 historique de la Formule 1.

Cette saison 2023 restera comme la plus dominatrice pour un pilote, et pour une écurie. Ce qu'il manque au final, ce n'est pas forcément un concurrent à Red Bull, c'est un concurrent à Max Verstappen, fût-il en interne.

Dans les autres statistiques de la saison, on a eu trois nouveaux pilotes marqueur de points avec Piastri, Lawson et Sargeant. La F1 organise un petit championnat des arrêts au stands. Si McLaren a réussi à faire un arrête en 1,80 seconde à Losail (oui oui, 1,80 seconde), c'est Red Bull qui coiffe Ferrari et McLaren sur l'ensemble de la saison. Mercedes n'est que 7e et a sans doute là une marge de progression dans ses courses.

Au final, il manque à Verstappen un record : une saison sur les podiums. Seul Schumacher a fait cela en 2002 avec 17 podiums en 17 courses. Allez plus que 96 jours et la saison 2024 débutera.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

La saison 2023 de Formule 1 est une année record pour Verstappen, mais aussi Red Bull. Le pilote Néerlandais a explosé les compteurs et à part une 5e place à Singapour, il n'a fait que 1er ou 2d.

Ces records seront difficiles à battre. Mais qui sait, une saison parfaite avec 100% de victoire serait-elle possible ?

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.