GP Arabie Saoudite 2024 : Verstappen, qui d'autre ?
Credit Photo - Oracle Red Bull Racing
par Thibaut Emme

GP Arabie Saoudite 2024 : Verstappen, qui d'autre ?

Verstappen remporte le GP d'Arabie Saoudite à Jeddah et emmène un doublé Red Bull avec Sergio Perez second. Sur la troisième marche on retrouve Charles Leclerc qui n'a rien pu faire pour contrer les Red Bull. Ce GP a surtout marqué les débuts de Ollie Bearman qui termine à la 7e place.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

L'enjeu de ce grand-prix tiendra sans doute dans la performance d'Ollie Bearman qui remplace au pied levé Carlos Sainz opéré en urgence de l'appendicite. L'Anglais s'est bien comporté en qualifications, manquant de quelques centièmes la Q3. Mais la course est longue et les erreurs possibles à chaque virage. C'est peut-être l'un de ces erreurs (de n'importe quel pilote) qui pourrait relancer un peu le suspense d'une course qui semble déjà acquise à Verstappen tant il a dominé les qualifications.

A Bahreïn les moteurs avaient connu quelques alertes (surtout les PU Mercedes). Est-ce que Jeddah verra quelques défaillances ? Pour le spectacle, on l'espère. La voiture de sécurité devrait rentrer en piste durant le GP. Sans cela, on est parti pour une course à un arrêt pneumatiques.

Départ - 50 tours

Avant même le départ Gasly a un souci de boîte de vitesses... Très bon départ de Verstappen et de Perez qui menace Leclerc. Mais le pilote Ferrari résiste et conserve sa 2de place. Abandon pour Gasly. Bearman se montre dans les rétroviseurs de Tsunoda. Cela profite à Stroll qui dépasse les deux à l'aspiration. Premier tour impressionnant de Verstappen qui a déjà mis 1,2 seconde à Leclerc. C'est important car le DRS est activable après le premier tour désormais.

Norris devrait être pénalisé pour un départ volé. Perez passe Leclerc à l'aspiration au début du 4e tour. Va-t-on vers une parade Red Bull ? Chez Ferrari, on "coache" Bearman qui est plus rapide que Tsunoda et Stroll mais sans doute un peu tendre en piste pour attaquer. Perez a creusé l'écart sur Leclerc pour se mettre à l'abri du DRS. La Red Bull "mange" moins les pneus et les pilotes peuvent attaquer.

7e tour, crash de Stroll ! La voiture a tiré tout droit dans la chicane. Voiture de sécurité. La voiture a tapé à l'entrée de la chicane et a rebondi de l'autre côté. Stroll est sorti sans bobo apparent. Tout le monde rentre. Perez a créé un écart pour faire un "double stack". Perez est relâché sur Alonso. C'est un peu le bazar dans la voie de stands et certains sont restés en piste. On a Norris (pas rentré), Verstappen, Hamilton (pas rentré), Perez, Leclerc, Piastri, Alonso, Hülkenberg (pas rentré), Russell et Zhou (pas rentré) pour le Top 10.

Tour 10/50

La course est relancée et Norris conserve la tête face à Verstappen. Hamilton en pneus mediums met la pression sur Verstappen (si si). Sans doute le temps que les durs chauffent suffisamment. Bearman a fait un joli dépassement sur Tsunoda pendant que Magnussen accroche Albon. Les pneus sont en température et Verstappen dépasse Norris pour reprendre la tête du GP. Il crée d'ailleurs rapidement un écart pour se protéger de la McLaren. Bearman a passé Zhou et rentre dans les points. Pour le moment c'est une course solide pour l'Anglais.

Hamilton recule et commence à souffrir avec ses médiums qui ont 15 tours. Il se fait passer par Perez, puis Leclerc. Le voilà 5e à la merci de Piastri. Pas de pénalité pour Norris alors qu'il a clairement volé le départ. Par contre 5 secondes de pénalité pour Perez pour un "unsafe release" lors de l'arrêt au stand. Magnussen 10 secondes pour l'accrochage avec Albon.

Hamilton montre les muscles envers Piastri qu'il emmène gentiment hors piste. Bon, il avait la priorité mais tout de même. Perez avale Norris et revoilà le doublé Red Bull. Bearman s'attaque à Hülkenberg qui résiste bien en vieux briscard.

Tour 20/50

Hülkenberg résiste toujours à Bearman qui doit gérer ses gommes. Devant, Verstappen a 6 secondes sur Perez qui a lui-même 3,5 secondes sur Norris. Bearman passe le pilote Haas au début du 21e tour. La Ferrari est clairement plus rapide et Bearman peut aller chercher Russell à 6 secondes devant. Magnussen prend 10 secondes de plus (soit 20 au total) pour un incident avec Tsunoda.

Le GP est rentré dans un ronronnement et les pilotes se battent à coup de centièmes ci et là. Leclerc est rentré dans la zone DRS de Norris et peut aller chercher le podium. Ah on se réveille un peu avec Lerclec qui se montre dans les rétros de Norris qui doit toujours s'arrêter pour changer de gommes tout comme Hamilton. Derrière Tsunoda attaque Magnussen et Ocon en profite pour se rapprocher. Il est menacé par Albon. Au 27e tour Leclerc prend la 3e place mais compte 8 secondes de retard sur Perez.

Tour 30/50

Tsunoda attaque Magnussen qui résiste. Tsunoda rate sa relance et Ocon en profite à l'orée du 30 e tour. Ocon 13e ? Qui aurait cru. Il reste 20 tours tout de même. Merci aux 5 pilotes qui se battent pour la 12e place de Magnussen de nous offrir un peu de spectacle. Les pneus d'Hamilton et Norris sont encore en pneus médiums du début de course ! Limite s'ils peuvent passer les tendres pour les 13/14 derniers tours.

Magnifique freinage d'Albon sur Tsunoda qui surprend le pilote VCARB au premier freinage. Devant, Leclerc a 10 secondes de retard sur Perez. On file vers un doublé Red Bull. Norris est à 5 secondes de Leclerc et Piastri dans l'aileron d'Hamilton. Hülkenberg passe enfin aux stands à la fin du 34e tour qui repart en durs. Haas a fait largement ralentir Magnussen pour laisser de la place à Hülk qui repart devant. Piastri tente le freinage sur Hamilton mais bloque les roues et coupe la chicane. Il recède la place. Ah si ces "échappatoires" n'existaient pas, ce serait sans doute plus amusant.

Au 36e tours Norris, Hamilton et Zhou n'ont pas encore changé de gommes. Arrêt de Hamilton à la fin du 36e tour et il repart en tendres ! Norris passe aussi aux stands et repart en tendres, juste devant Hamilton. Il y a eu un souci de roue arrière droite mais c'est passé. Il va bientôt rester 10 tours et on a Verstappen, Perez, Leclerc, Piastri, Alonso, Russell, Bearman, Norris, Hamilton et Zhou. Zhou doit encore passer par les stands et devrait laisser Hülkenberg rentrer dans les points.

Tour 40/50

Pour Norris et Hamilton, c'est potentiellement la bataille pour un top 6, voire la 5e place d'Alonso. Norris est averti pour avoir zig-zagué devant Hamilton. Hamilton a piqué le meilleur tour en course à Verstappen qui devrait avoir du mal à réagir avec des pneus durs usés. La 7e place de Bearman est clairement en danger. 42e tour, Zhou rentre enfin aux stands. Souci de roue avant droite pour Zhou ! Deuxième GP avec un souci pour Sauber.

Hamilton qui avait lâché sur Norris, revient sur lui. Ils reviennent sur Bearman qui doit résister et espérer une dégradation rapide des softs. On va rentrer dans le "monney time". Albon passe à l'extérieur sur Ocon qui recule à la 13e place. Mais c'est une course solide au volant d'une Alpine "F2". 3,4 secondes de retard pour Norris sur Bearman et un peu plus de 5 tours à parcourir. Le jeune pilote de Ferrari fait très bien le job.

Surtout que Hamilton est revenu sur Norris et devrait tenter deux ou trois attaques. Cela peut profiter à Bearman. Norris grapille, mais cela reste contenu. A 3 tours de la fin, cela pourrait se jouer dans le dernier tour entre ces deux là. Devant Verstappen est coude à la portière et prend un tour à Ocon. Norris à 2,3 secondes sur Bearman mais les pneus tendres souffrent. Erreur de Ricciardo qui fait un tête-à-queue. L'Australien n'y arrive pas et on se demande s'il ne va pas se faire couper par Red Bull à force.

Arrivée

Verstappen remporte ce grand prix d'Arabie Saoudite à Jeddah. Si le début a été un peu animé avec la sortie de Stroll et l'entrée en piste de la voiture de sécurité, le reste de la course a été un parcours de santé pour Verstappen et même Perez qui conserve sa seconde place malgré 5 secondes de pénalité. Leclerc signe le record du tour sur son dernier effort. Il est sur le podium. Verstappen avoue à la radio ne pas avoir suffisamment chauffé les pneus durs pour sa tentative. Cela signifie qu'il ne poussait vraiment pas. Une claque de plus mise aux autres !

Piastri décroche une bonne 4e place devant Alonso, Russell. Oliver Bearman conserve une très belle 7e place pour sa première course en F1. A 18 ans et 9 mois et 1 jour, il devient le troisième pilote le plus jeune à marquer des points en F1 derrière Verstappen et Stroll.

C'est la 56e victoire pour Verstappen et son 100e podium en carrière.

POSPilote
1Max VERSTAPPEN
2Sergio PEREZ
3Charles LECLERC
4Oscar PIASTRI
5Fernando ALONSO
6George RUSSELL
7Oliver BEARMAN
8Lando NORRIS
9Lewis HAMILTON
10Nico HULKENBERG
11Alexander ALBON
12Kevin MAGNUSSEN
13Esteban OCON
14Yuki TSUNODA
15Logan SARGEANT
16Daniel RICCIARDO
17Valtteri BOTTAS
18Guanyu ZHOU
19Lance STROLL
20Pierre GASLY

F1 - Classement pilotes 2024

Verstappen ne fait pas carton plein ce weekend car Leclerc lui chipe le meilleur tour en course dans le dernier tour (1 point). Néanmoins il a déjà une avance de 15 points sur Perez Leclerc est le "meilleur des autres", surtout avec Carlos Sainz sur le flanc ce weekend.

Derrière, c'est évidemment encore serré en ce début de saison. Ils sont 12 pilotes à avoir marqué des points avec Hülkenberg et Bearman qui rentre dans ce tableau des marqueurs ce weekend.

POSDRIVERPTS
1Max Verstappen51
2Sergio Perez36
3Charles Leclerc28
4George Russell18
5Oscar Piastri16
6Carlos Sainz15
7Fernando Alonso12
8Lando Norris12
9Lewis Hamilton8
10Oliver Bearman6
11Nico Hulkenberg1
12Lance Stroll1
13Alexander Albon0
14Zhou Guanyu0
15Kevin Magnussen0
16Daniel Ricciardo0
17Esteban Ocon0
18Yuki Tsunoda0
19Logan Sargeant0
20Valtteri Bottas0
21Pierre Gasly

0

F1 - Classement écuries 2024

Red Bull signe un début de saison tellement parfait qu'il est inutile de préciser qu'ils sont largement en tête. Ferrari résiste bien et est la 2e force du plateau, même en l'absence de Sainz. 6 écuries ont marqué des points avec le petit point de Hülk pour Haas. Alpine est dernière du classement, la différence entre les 4 écuries à 0 points se faisant encore avec les meilleures places des pilotes.

POSTEAMPTS
1RED BULL RACING HONDA RBPT87
2FERRARI49
3MCLAREN MERCEDES28
4MERCEDES26
5ASTON MARTIN ARAMCO MERCEDES13
6HAAS FERRARI1
7WILLIAMS MERCEDES0
8KICK SAUBER FERRARI0
9RB HONDA RBPT0
10ALPINE RENAULT0

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

A part la sortie de Stroll, le GP de Jeddah n'a pas trop permis de ne pas dormir. Verstappen a dominé sans forcer et si Norris a mené quelques tours, ce n'est qu'à la faveur d'une stratégie pneumatiques décalée.

Perez est second malgré une pénalité et devance Leclerc sur Ferrari.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.