F1: Romain Grosjean, sanctionné, ne participera pas au Grand Prix d'Italie
par La rédaction

F1: Romain Grosjean, sanctionné, ne participera pas au Grand Prix d'Italie

Au vu des images du départ du Grand Prix de Belgique, il était clair que Romain Grosjean était seul responsable du carambolage qui a éliminé Fernando Alonso, Lewis Hamilton et Sergio Perez et ruiné la course de Kamui Kobayashi. Après délibération, les commissaires de course viennent de lui infliger un Grand Prix de suspension, sanction qui a été entérinée par l'équipe Lotus. Jérôme D'Ambrosio devrait vraisemblablement le remplacer dimanche prochain à Monza.

Zapping Le Blogauto Essai de la Volkswagen ID3 (2023)

Dans un communiqué, la FIA a indiqué que "les commissaires ont considéré cela comme une violation sérieuse des réglements, qui aurait pu entraîner des blessures chez d'autres pilotes. Cela a éliminé des prétendants au titre mondial. Le pilote a commis une grave erreur de jugement" pour justifier cette sentence également assortie d'une amende de 50.000 euros.

Au départ du Grand Prix de Belgique Romain Grosjean s'est rabattu sur la McLaren de Lewis Hamilton et l'a tassée contre le mur rendant l'accrochage inévitable. Sa Lotus a ensuite terminé sa course à l'épingle de La Source non sans avoir volé au-dessus de la Ferrari de Fernando Alonso et percuté les deux Sauber.

Interrogé après la course, le leader du championnat n'a pas blâmé son ex-équipier pour cette manoeuvre en soulignant son inexpérience mais a toutefois tenu à rappeler qu'il avait été impliqué "dans sept accrochages sur douze départs" (Ce qui est faux puisque Grosjean a pris 19 départs et a abandonné à cinq reprises dans les premiers tours suite à un accrochage).

Par ailleurs Pastor Maldonado sera pénalisé de dix places sur la grille en Italie, 5 pour avoir volé le départ à Spa et 5 pour avoir percuté Timo Glock quelques tours plus tard.

A lire également:

F1 Spa 2012: Domination de Jenson Button

Crédit photo: Lotus F1 Team

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Au vu des images du départ du Grand Prix de Belgique, il était clair que Romain Grosjean était seul responsable du carambolage qui a éliminé Fernando Alonso, Lewis Hamilton et Sergio Perez et ruiné la course de Kamui Kobayashi. Après délibération, les commissaires de course viennent de lui infliger un Grand Prix de suspension, sanction qui a été entérinée par l'équipe Lotus. Jérôme D'Ambrosio devrait vraisemblablement le remplacer dimanche prochain à Monza.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.